10e Conférence panafricaine des clubs UNESCO : Des décisions prises pour une Afrique éprise de paix

  • 0
  • 58 views

«Tous unis pour une Afrique pacifique et durable conformément aux agendas 2030 et 2063 ». C’est le thème de la 10e Conférence panafricaine des fédérations nationales des associations et clubs pour l’UNESCO, tenue du 1er au 5 octobre 2023 au Bénin. Pendant les assises de Cotonou, des délégations venues d’une vingtaine de pays africains ont échangé sur plusieurs sujets touchant aux questions sécuritaires causées par l’avènement du terrorisme et le problème de la radicalisation. L’objectif de cette rencontre est de dégager des approches et stratégies efficaces à l’effet de renforcer la contribution et le partenariat des composantes de la Fédération Mondiale des Associations, Centres et Clubs pour l’UNESCO sur le continent, pour une Afrique résiliente, durable et éprise de paix. Ce sont les préoccupations évoquées lors de cette 10e Conférence panafricaine des fédérations nationales des associations et clubs pour l’UNESCO qui s’est soldée par l’adoption de recommandations.
« Nous savons tous ce qui se passe autour de nous. Nous sommes ici parce que nous sommes des hommes et femmes de l’humanité, nous sommes les défenseurs de la paix. Nous sommes venus parce qu’on a des solutions et nous allons arrêter des stratégies », a souligné Mustapha Badredddine, président de la Fédération mondiale des Associations et Clubs UNESCO, à l’occasion de la cérémonie officielle d’ouverture des travaux de la conférence panafricaine, le mardi 3 octobre 2023 à Cotonou.
Malgré les efforts, fait remarquer Salimane Karimou, ministre des Enseignements maternel et primaire, l’insécurité alimentaire et des inégalités horizontales continuent d’augmenter. C’est pour cette raison, ajoute l’autorité ministérielle, que le Bénin se félicite pour la tenue de cette conférence panafricaine devant aboutir à l’établissement d’un diagnostic exhaustif sur le contexte africain en matière de prévention des extrémismes violents, de culture de la paix, sur les questions en lien avec la migration, et les autres problématiques sociales actuelles minant le développement du continent. L’autre volet de cette rencontre est la rédaction de documents de synthèse sur la contribution des Associations et Clubs pour l’UNESCO à la réalisation des ODD, grâce à l’exploration des difficultés et à la préconisation d’approches de solutions sans occulter l’ouverture de perspectives.

Lire aussi  Togo : L’Unesco s’engage à améliorer l’image du système éducatif

Edouard KATCHIKPE

Pratiques éducatives et pédagogiques inclusives : Le manuel de formation révisé
Prev Post Pratiques éducatives et pédagogiques inclusives : Le manuel de formation révisé
Evaluation et gestion des risques climatiques financiers : Des alumni du programme DAAD s’approprient l’application du modèle DEFINE 1.1
Next Post Evaluation et gestion des risques climatiques financiers : Des alumni du programme DAAD s’approprient l’application du modèle DEFINE 1.1

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *