1re édition du SaVaRRI AO : Le développement par la recherche et l’innovation en débat

  • 0
  • 49 views

«A chaque fois que nous irons acheter dans une boutique ce qu’un artisan peut faire, sachons que nous sommes en train de faire quelque chose et son contraire. Apprenons à consommer local, à apprécier nos innovateurs ». C’est sur ces mots que le professeur Majesté Ihou Wateba, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche du Togo, a lancé la première édition du Salon de la Valorisation des Résultats de la Recherche et de l’Innovation en Afrique de l’Ouest (SaVaRRI AO 2023). Placé sous le thème « Libérer le potentiel de la recherche et de l’innovation pour un développement inclusif et durable en Afrique de l’Ouest », il s’est déroulé du 18 au 20 septembre 2023 au centre togolais des expositions et foires de Lomé. L’évènement avait, entre autres, pour objectifs de favoriser les échanges entre les acteurs (chercheurs, innovateurs, entrepreneurs, secteurs privés et secteurs public), créer un environnement propice à l’investissement dans la valorisation, donner une grande visibilité aux innovateurs de la région, et encourager la mise en réseau régional impliquant les acteurs privés et publics dans les pays de la région.
La présidente de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo, Nathalie Bitho, a aussi pris part aux manifestations. Pour elle, l’ambition de son institution « au sein du consortium organisateur de cet évènement est d’en faire un creuset où annuellement ici à Lomé, secteur privé, monde de la recherche, et innovateurs se rencontrent pour discuter des opportunités et travailler à la convergence de leurs points de vue afin de faire du secteur de la recherche, une source de richesse et d’élimination de la pauvreté ». Sur la même lancée, le professeur Slim Khalbous, recteur de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), a, quant à lui, insisté sur la nécessité d’adopter une démarche pluridisciplinaire « qui nécessite une restructuration des systèmes éducatifs et universitaires ». A cet effet, le premier responsable de l’AUF au niveau mondial a appelé à l’union sacré des acteurs de l’éducation car c’est une chaîne de valeur complète qui va permettre de transformer les systèmes éducatifs par l’innovation et la recherche. « Il y a la volonté politique, les plans nationaux, la coopération internationale, la mobilisation de l’écosystème, le rapprochement entre le monde académique et le monde économique, l’implémentation des innovations, le contrôle et l’évaluation de l’ensemble », a insisté le recteur à propos des acteurs en présence.
Cette première édition du SaVaRRI a connu la participation de sept pays d’Afrique de l’Ouest. Elle a été marquée par plusieurs panels de discussions, des masterclass, des sessions d’échange B2B, B2C ou B2A de présentation de programmes d’innovation et de recherche de l’Union Africaine (UA), de l’Union Européenne (UE), de l’Organisation des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP). Le SaVaRRI AO 2023 est financé par le OACPS Research & Innovation Programme de l’UE à travers le projet VaRRIWA coordonné par l’AUF.

Lire aussi  Recherche, innovation et valorisation des résultats : L’heure des réformes en Afrique de l’Ouest

Adjéi KPONON

Vulgarisation des résultats de recherche : L’INRAB tient ses premières journées portes ouvertes
Prev Post Vulgarisation des résultats de recherche : L’INRAB tient ses premières journées portes ouvertes
Opération Kits Scolaires de Cœur d’Enfants Bénin : L’ONG « Gnonnan » sauve l’année scolaire de 300 écoliers
Next Post Opération Kits Scolaires de Cœur d’Enfants Bénin : L’ONG « Gnonnan » sauve l’année scolaire de 300 écoliers

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *