2e édition du programme PEA : Les projets lauréats du Bénin présentés à la communauté universitaire

  • 0
  • 166 views

Professionnalisation et renforcement de la formation à la Faculté d’Agronomie de l’Université de Parakou pour les systèmes de production durable à base de coton (PreFoSyc), Ingénierie de la Construction et de l’Aménagement du Territoire (ICAT) de l’UNSTIM et Innovation Santé Publique Internationale Recherche Enseignement -Université d’Abomey-Calavi (INSPIRE-UAC). Ce sont les trois projets retenus pour le compte du Bénin, dans le cadre de la 2e édition du programme Partenariats avec l’Enseignement Supérieur Africain (PEA). A la paillote de l’Institut Français du Bénin, le mardi 14 novembre 2023, les différents projets retenus ainsi que les acteurs impliqués ont été présentés à la communauté de chercheurs et d’universitaires du Bénin. Cette initiative qui émane du président français Emmanuel Macron est mise en oeuvre par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) avec le soutien financier de l’Agence Française de Développement (AFD). Pour cette deuxième édition du programme, huit idées ont été retenues dans cinq pays au terme de l’appel à projets. Le Bénin s’en sort avec 3 projets retenus à la grande satisfaction des acteurs de l’éducation.
Ce PEA a une forte originalité, selon Xavier Michel, représentant de l’ANR parce qu’il s’appuie sur le savoir-faire bien établi des enseignants-chercheurs à pouvoir travailler ensemble. Ce Partenariat avec l’Enseignement supérieur africain, souligne-t-il, est un engagement fort de la France avec la conviction que les enjeux de soutien et d’accompagnement du système éducatif africain et tout particulièrement de son enseignement supérieur sont des éléments majeurs pour le développement de l’Afrique.
Ambassadeur de France près le Bénin, Marc Vizir rassure du plein engagement de son pays à relever avec le Bénin les défis majeurs que sont la professionnalisation de l’enseignement supérieur, le développement d’une recherche de haut niveau ainsi que l’employabilité des jeunes au service des secteurs clés de l’économie.
« Après le lancement, nous allons rentrer dans le vif du sujet. C’est pour cette raison que je voudrais nous exhorter à mettre en symphonie nos différences. On peut utiliser ces différences pour construire et faire des choses étonnantes », a martelé Eléonore Yayi Ladékan, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, avant de procéder au lancement de la 2e édition du programme PEA. A l’occasion, le projet lauréat de la 1re édition du PEA au Bénin (Biobalor) a été présenté également à l’assistance.

Edouard KATCHIKPE

Rentrée académique 2023-2024 à l’UAC : Sous le sceau de la résolution des problèmes de la société
Prev Post Rentrée académique 2023-2024 à l’UAC : Sous le sceau de la résolution des problèmes de la société
Avec plus de 1 624 professionnels formés : Les MIRD célèbrent leur 10e anniversaire et la sortie des 8e, 9e et 10e promotions
Next Post Avec plus de 1 624 professionnels formés : Les MIRD célèbrent leur 10e anniversaire et la sortie des 8e, 9e et 10e promotions

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *