2ième revue sectorielle du secteur de l’éducation : Les premières conclusions de la note sectorielle examinées

  • 0
  • 35 views

Les acteurs du secteur de l’éducation au Bénin se sont retrouvés en conclave le mardi 27 décembre 2016 pour discuter de l’actualité éducative et examiner les premières conclusions de la note sectorielle de l’éducation Post 2015. A cette deuxième revue sectorielle de l’année, les participants ont pris également connaissance du point d’exécution du programme FCB-PME et du bilan budgétaire des différents ministères en charge de l’éducation.

Présentation des premières conclusions de l’analyse sectorielle de l’éducation, point d’exécution de la mise en œuvre des recommandations des revues antérieures, point d’exécution physique et financière du budget de 2016 des ministères de l’éducation et perspectives budgétaires pour l’année 2017, point de la mise en œuvre du programme FCB-PME, contextualisation et définition des cibles et indicateurs de suivi des ODD dans le sous-secteur des enseignements maternel et primaire. Ce sont les tâches auxquelles ont été conviés les participants à la deuxième revue sectorielle de l’année 2016. Organisée sous la houlette du Secrétariat Technique Permanent du Plan Décennal de Développement du Secteur de l’Education (STP-PDDSE), cette session constitue un rendez-vous d’échanges et de prise de décisions pour promouvoir la qualité de l’éducation nationale. En termes d’objectif global, cette revue vise à offrir au gouvernement, aux partenaires sociaux et aux Partenaires Techniques et Financiers un cadre de dialogue et de concertation sur la mise en œuvre des recommandations des revues antérieures et du programme FCB-PME, ainsi que sur les projets de budgets des ministères sectoriels pour l’année 2017. Pour les participants aux travaux, les réformes en cours au niveau du secteur de l’éducation au Bénin et en l’occurrence l’élaboration du Programme Sectoriel de l’Education Post 2015 constituent des enjeux du moment pour le secteur éducatif national. Au terme de la revue, quelques recommandations ont été formulées par les acteurs. Il s’agit de définir des normes de qualité dans chaque sous-secteur, de prendre en compte les besoins du secteur dans les enquêtes de l’INSAE, de créer des passerelles entre les nouveaux enseignements, de doter les secteurs de l’éducation de centre de politique d’élaboration des activités, de susciter des adaptations du dispositif de l’INSAE pour répondre aux besoins du secteur, de faciliter le fonctionnement de la SEGUB pour permettre une meilleure mobilisation des ressources dans l’éducation. Pour Abdel Rahamane Baba-Moussa, Secrétaire Technique Permanent du PDDSE, la satisfaction est grande dans la mesure où l’ensemble des communications prévues étaient bien préparées et les principaux plans bien posés conformément au Programme d’Action du Gouvernement.

Edouard KATCHIKPE

Le DOB Alphonse da Silva à propos du BAC 2017 :  « Les candidats composent le 17 juin »
Prev Post Le DOB Alphonse da Silva à propos du BAC 2017 : « Les candidats composent le 17 juin »
Spectacle de la troupe artistique de Gansu : L’art et la culture antiques de la Chine dévoilés aux Béninois
Next Post Spectacle de la troupe artistique de Gansu : L’art et la culture antiques de la Chine dévoilés aux Béninois

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *