8e colloque international de l’UAC : Les savoirs endogènes bientôt intégrés aux curricula universitaires

  • 0
  • 80 views

«Le 8e colloque des sciences, cultures et technologies de l’Université d’Abomey-Calavi a réussi à relever deux défis importants. Le premier est que ces assises scientifiques ont permis à la communauté des chercheurs de différents horizons géoculturels et disciplinaires de faire le point des avancées et produits que la recherche universitaire a pu tirer des savoirs endogènes et qui intègrent valablement à la science universelle leurs fruits. Le second défi est qu’avec les grandes questions soulevées, tant pendant les conférences plénières que lors des communications dans les ateliers parallèles, le 8e colloque de l’UAC a réussi à établir au sein de la communauté des chercheurs, une conscience nette et désormais irréversible qu’on ne peut pas prétendre à un développement viable en dehors des savoirs des communautés pour lesquelles on pense et on rêve ce développement. » C’est sur ces mots que le professeur Yélindo Houessou, 1er vice-recteur de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) a clos les travaux de ce rendez-vous scientifique le jeudi 28 septembre, après son ouverture le 25 septembre 2023.
Le vice-recteur chargé de la recherche universitaire, le professeur Aliou Saïdou a, quant à lui, fait observer qu’il se dégage de ces quatre jours de travaux, la volonté d’intégrer les savoirs endogènes au curricula universitaires. Pour marquer d’une pierre blanche les conclusions de cette messe scientifique, il a fait plusieurs annonces. « Nous entrevoyons publier les actes du colloque. Tous ceux qui voudraient que leurs articles soient publiés, ont un mois pour envoyer l’intégral de leurs communications. Les articles seront aussi publiés dans les revues de l’UAC. Les conférences plénières et autres vont aussi faire objet de publication dans un livre si elles ne l’ont pas encore été », a informé le professeur Aliou Saïdou. A son tour, la professeure Odile Guèdègbé, vice-présidente du comité d’organisation a une fois de plus remercié tous ceux qui ont contribué à l’organisation de ce colloque co-organisé par l’UAC et l’université de Lomé.
La cérémonie a aussi été ponctuée par la remise de prix aux trois premiers lauréats du concours de posters. Pour cette édition, c’est le togolais Joêl Kpatchia, de l’université de Kara, qui part avec le premier prix composé d’une lettre de félicitation et d’une enveloppe de 500 000 FCFA. Il est suivi de Faustine Dokui qui empôche 300 000 FCFA et de docteur Gabin Tchaou qui occupe la 3e place avec une enveloppe de 200 000 FCFA.

Adjéi KPONON

 

Pour la formation des futurs enseignants de l’EFTP : Le Bénin fait un pas de géant à l’ENSET
Prev Post Pour la formation des futurs enseignants de l’EFTP : Le Bénin fait un pas de géant à l’ENSET
Eloge du don
Next Post Eloge du don

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *