9ième Session ordinaire du Conseil National de l’Education : Les réformes éducatives présentes et à venir passées au scanner

  • 0
  • 56 views

La neuvième session ordinaire de l’Assemblée générale du Conseil National de l’Education (CNE) s’est tenue dans un contexte de grandes réformes pour le secteur éducatif. Du 28 Février au 1er Mars 2017, les acteurs de l’éducation se sont réunis dans les locaux de l’Ecole Nationale de Pharmacie de la Faculté des Sciences de la Santé (FSS), pour passer en revue les réformes en cours et à venir dans le secteur éducatif.

«Rassembler tous les membres du Conseil National de l’Education (CNE) pour un regard rétrospectif sur les deux mandats de huit années effectués et s’informer des réformes d’ordre administratif et pédagogique déjà introduites ou à introduire dans le système éducatif en vue de suggestions et de recommandations pertinentes fondées sur le capital d’expériences acquis en 2009 ». Ce sont les principaux objectifs de la neuvième session de l’Assemblée Générale du Conseil National de l’Education (CNE), organisée pour le compte de l’année 2016. A ces assises de deux jours, les acteurs chevronnés de l’éducation ont examiné le rapport d’activités du bureau permanent du CNE, les résolutions du 2ième forum national de l’éducation et leur mise en œuvre, les réformes en cours dans les différents sous-secteurs de l’enseignement, le bilan et les perspectives du projet ELAN. A la cérémonie d’ouverture de la session le 28 Février, le ministre d’Etat, Pascal Irénée Koupaki, Secrétaire général de la Présidence a évoqué les ambitions du gouvernement du Nouveau-Départ en matière de réformes éducatives qui passent par une restructuration et une plus grande responsabilité dans la coordination des différents sous-secteurs du système éducatif. Installé en 2009, le Conseil National de l’Education, version décret-2009-139 du 30 avril 2009 égrène les dernières heures de sa mission. « C’est l’occasion pour moi de remercier tous ceux qui ont accompagné le CNE dans l’accomplissement de sa mission depuis son installation en Août 2009 », a martelé Paulin Hountondji, président du CNE à l’occasion.

Le déroulement des travaux de la neuvième la session ordinaire …

Cheville ouvrière de l’élaboration du Plan Sectoriel de l’Education Post 2015, Abdel Rahamane Baba-Moussa, Secrétaire technique permanent du Plan Décennal de Développement du Secteur de l’Education (PDDSSE) a démarré la vague des communications par une présentation des résolutions du 2ième forum national de l’éducation. Il n’a pas non plus oublié au cours de sa communication de faire le point à ce jour de la mise en œuvre desdites résolutions. Le communicateur a abordé les principales réalisations du Plan Sectoriel de l’Education en soulignant les difficultés rencontrées suite à l’élection présidentielle et au changement de régime. Les défis et perspectives de l’analyse sectorielle ont été également évoqués dans la première communication. « Dans un contexte de difficultés engendrées par l’insuffisance des moyens et d’incertitude sur le devenir du Conseil National de l’Education, les activités du bureau permanent se sont réduites aux audiences accordées aux personnalités, associations et groupes d’enseignants », renseigne Pierre-Claver Okoudjou, Secrétaire général du CNE, dans son exposé-bilan des activités de l’institution. Du rapport qui a été présenté, on retient qu’une tournée a pu être organisée sur toute l’étendue du territoire national pour s’enquérir du déroulement des examens du CEP et du BEPC session de Juin 2016. Quelques interventions enregistrées après la présentation du rapport d’activités ont porté sur les conditions de léthargie du CNE et la nécessité d’élaborer un document bilan des huit années d’existence. Les participants nourrissent l’espoir que le CNE Nouveau-Départ puisse apporter quelque chose de nouveau et de meilleur dans le fonctionnement de l’institution. Démarré à la rentrée 2013-2014, le point d’exécution du projet ELAN, soutenu par les Partenaires Techniques et Financiers a été également exposé à l’Assemblée Générale.

Les remarques et suggestions de l’Assemblée Générale …

Au terme de la présentation des communications, diverses interventions ont été enregistrées. Elles ont porté notamment sur la nécessité de mettre les textes des trois communications à la disposition de tous les membres de l’Assemblée Générale, le comportement des syndicalistes qui semblent constituer une entrave à la mise en œuvre des réformes notamment dans les enseignements maternel, primaire et secondaire. Les participants ont suggéré également un discernement dans le recours aux Conseillers Pédagogiques et aux inspecteurs admis à la retraite. Une autre recommandation formulée, la nécessité d’associer le secteur privé aux réformes en cours et l’utilité du renforcement de la communication autour des réformes au niveau des trois ordres d’enseignement.

Edouard KATCHIKPE

 

Débrayage dans l’enseignement au Bénin : La FéSEN-CSTB en grève de 72 heures à compter de ce jour
Prev Post Débrayage dans l’enseignement au Bénin : La FéSEN-CSTB en grève de 72 heures à compter de ce jour
Renforcement de la formation et l’employabilité des étudiants  : Une délégation du Campus France Paris à Cotonou
Next Post Renforcement de la formation et l’employabilité des étudiants : Une délégation du Campus France Paris à Cotonou

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *