Ateliers préparatoires au 2ème Forum sur l’Education : Le CNE affine ses propositions

  • 0
  • 79 views

Le Chant d’Oiseau de Cotonou a accueilli les 14, 15 et 16 Novembre 2013, des sommités du système éducatif béninois, réunis pour procéder à la relecture des différentes résolutions et recommandations issues des 12 ateliers précédemment organisés sous la houlette du Conseil National de l’Education (CNE) dans le cadre de la préparation intellectuelle du 2ème Forum national sur l’Education.

La relation maître-élèves : corruption, harcèlement sexuel et abus d’autorité, que faire ? ; Les programmes d’études actuels et l’approche par compétences ; Dialogue social, comment le promouvoir?; Bilan critique des réformes éducatives depuis l’indépendance; le partenariat public-privé dans le secteur de l’éducation ; telles sont, entre autres, les thématiques revisitées par les invités du Conseil national de l’éducation pour améliorer les propositions entrant dans le cadre d’une meilleure performance du système éducatif béninois. Selon le Professeur Paulin HOUNTONDJI, président du CNE, « ces trois jours de réflexion, s’inscrivent toujours dans la préparation du 2ème forum national sur le secteur de l’éducation initialement prévu pour les 7,8 et 9 Novembre 2013 et reporté. Au Conseil National de l’Education, nous sommes prêts, mais, nous mettons à profit le délai supplémentaire créé par ce report pour augmenter, enrichir et compléter notre information, et affiner nos analyses, sur les problèmes transversaux que nous avons identifiés et qui minent le système éducatif.» Pour Evelyne KANEHO, ancien ministre des enseignements primaire et secondaire « la démarche du CNE, en organisant ces ateliers, est à saluer dans la mesure où elle repose déjà sur des propositions concrètes avant le 2ème forum. » En ce qui concerne les recommandations, elles ont été faites par thématique. Evelyne KANEHO en rappelle quelques unes lorsqu’elle affirme : « Si je prends les programmes actuels, basés sur l’approche par compétence dont on discute beaucoup, il y a la question de l’interdisciplinarité à l’enseignement secondaire ; vous savez, à l’heure actuelle, on ne peut plus former la jeunesse sans développer en elle l’esprit critique, l’esprit de créativité, et dans des domaines comme l’environnement, la santé, la sécurité etc., et je pense que l’atelier organisé par le CNE a fait bien en s’arrêtant sur ces thèmes là. » Au sujet du harcèlement sexuel, les hommes et femmes avertis des questions d’Education, ont souhaité que les lois soient appliquées pour décourager à tout jamais les velléités qui persistent. Dans notre parution du lundi prochain, nous reviendrons en détails sur les impressions des participants à ces ateliers et surtout sur l’interview exclusive accordée à votre Journal Educ’Action par le professeur Hountondji Paulin, président du CNE.

Ulrich Vital AHOTONDJI

Un non-lieu de sauvetage !
Prev Post Un non-lieu de sauvetage !
Le triste recommencement !
Next Post Le triste recommencement !

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *