Concert de musique live à l’Institut Français de Cotonou : Didier Awadi fait le procès des gouvernants africains

  • 0
  • 30 views

Démarrée depuis six mois, la tournée internationale du rappeur sénégalais Didier Awadi a connu son épilogue avec l’étape de Cotonou. C’était le samedi dernier à l’Institut Français de Cotonou.

Sur invitation de l’Institut Français du Bénin, la figure emblématique du rap africain et tout son arsenal de musiciens expérimentés ont rallié la capitale économique pour donner un concert de musique live époustouflant et inédit le samedi dernier sur la scène du théâtre de verdure de l’Institut. Ce concert organisé dans le cadre de la célébration du 50ème anniversaire de la création de l’Institut Français de Cotonou a connu une grande réussite vue la prestation de l’artiste et la participation massive du public, notamment la jeunesse cotonoise. Artiste engagé et ardant défenseur des causes qualifiées de juste et de l’évolution de l’Afrique, Didier Awadi, au cours de sa prestation qui a durée deux heures d’horloge, a revisité l’histoire du continent et des maux qui freinent son développement dans un show musical qui enflamme le public, très enthousiaste. Il a recouru aux discours des pères fondateurs tels que Nelson Mandela, Martin Luther King et le capitaine Thomas Sankara. Avec son verve qu’on lui connait, l’international Awadi n’a épargné personne dans ses coups de gueule. Des présidents africains qui s’éternisent au pouvoir et qui détournent l’argent du peuple en passant par les pays occidentaux qui pillent les ressources naturelles du continent, tous en ont eu pour leur compte. A l’endroit de ces présidents africains qui dirigent avec force, gouvernent avec force, jouissent avec force, dilapident avec force le patrimoine, niquent le peuple avec force et se remplissent les poches avec l’argent du peuple, le révolutionnaire Didier Awadi les exhortent à changer de fusils d’épaule car, s’ils s’en têtent dans cette aventure, le moment viendra où tout le peuple qu’ils ont méprisé pendant longtemps, se mettra dans la rue pour crier « on en a marre ». Pour éviter les soulèvements, l’artiste en communion musicale avec son public pensent que le changement doit quitter les dits et passer à l’action. Pour changer donc la mentalité de ces leaders africains et les guider sur le droit chemin, Awadi et Zeynab en featuring ont chanté « Alléluia » afin d’implorer Dieu le père, le Seigneur, a sorti ces leaders de la perdition. Avant de prendre congé du public qui a participé au spectacle du début jusqu’à la fin, Didier Awadi a adressé un message à la jeunesse consciente : « Continuez de vous battre pour vos droits et ne trahissez jamais l’Afrique. Ne la trahissez pas SVP. Je vous remercie. »

Edouard KATCHIKPE

Tournée  internationale du Ballet National : Des distinctions qui font la fierté du Bénin
Prev Post Tournée internationale du Ballet National : Des distinctions qui font la fierté du Bénin
A cœur Ouvert avec François Miton ADANDE, DG/ANAPI : « Les Béninois doivent développer la culture de la protection de leurs inventions… »
Next Post A cœur Ouvert avec François Miton ADANDE, DG/ANAPI : « Les Béninois doivent développer la culture de la protection de leurs inventions… »

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *