Concours de recrutement sur postes au profit du MEMP : 1.619 enseignants pour renforcer l’éducation Maternelle et Primaire

  • 0
  • 35 views

Dans le cadre du renforcement des capacités des Ministères de l’Etat, le ministre du travail et de la fonction publique, a organisé le samedi 21 septembre 2013, un concours de recrutement sur postes au profit des enseignements maternel et primaire. Une compétition intellectuelle qui s’est déroulée sans anicroche sur le territoire national.

Ils seront au total 1.619 enseignants à franchir la barrière pour renforcer les capacités d’apprentissage des Ministères des Enseignements Maternel et Primaire. 455 pour l’Atacora et la Donga, 145 pour Atlantique et le Littoral, 329 pour le Borgou/Alibori, 270 pour le Mono-Couffo, 155 pour l’Ouémé /Plateau, et 265 pour les Zou/Collines. Ces instituteurs et instituteurs adjoints détenteurs du CAP et du CEAP étaient tous, en ordre de bataille samedi dernier, dans les 6 centres de composition retenus que sont le Lycée Technique Coulibaly, le CEG Lokossa, Abomey, le CEG1 de Natitingou, le Lycée Mathieu Bouké de Parakou et le lycée Béhanzin de Porto-Novo. Dans une ambiance bon enfant, les candidats ont abordé les épreuves dans le calme et la sérénité. Il faut dire que ce recrutement vient à point nommé, dans un secteur où l’insuffisance de formateurs compétents et professionnels devenait criarde et attentatoire à la performance du système éducatif. L’espoir que nourrissent les écoles maternelles et primaires est donc grand et les résultats de ce concours sont attendus avec impatience et dans les meilleurs délais surtout que la rentrée académique 2013-2014 pointe à l’horizon. Notons que 167 agents administratifs et techniques prennent part aussi à ce recrutement au profit du MEMP.

John FADOHAN

l 1.026 candidats à l’assaut des  270 postes d’instituteurs dans le Mono-Couffo
Prev Post l 1.026 candidats à l’assaut des 270 postes d’instituteurs dans le Mono-Couffo
Des « y-en-a- marre », en gestation !
Next Post Des « y-en-a- marre », en gestation !

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *