Coopération universitaire et scientifique : Les acteurs mobilisés pour impulser une nouvelle dynamique

  • 0
  • 47 views

« Coopération universitaire et scientifique : partenariats pour la recherche scientifique et l’employabilité. » C’est le thème de la communication inaugurale de la table ronde sur les opportunités de la coopération universitaire et scientifique, tenue le mercredi 27 décembre 2023 au Centre de Documentation et d’Information Juridique (CDIJ), à Cotonou.

Etudiants, enseignants-chercheurs, représentants d’institutions de coopération et du corps diplomatique, cadres à divers niveaux des Ministères de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) et des Affaires Etrangères (MAE), député, chefs d’entreprise, recteurs et vice-recteurs en charge de la coopération des universités publiques du Bénin, établissements privés d’enseignement supérieur, ont répondu présents à ce premier rendez-vous national de la coopération universitaire et scientifique.

En procédant à l’ouverture de la manifestation au nom de la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Josué Koladé Azandegbey, directeur adjoint de cabinet, en a rappelé l’importance. « De cette rencontre, j’attends de vous des idées innovantes pour repenser et mieux décliner la vision du gouvernement en matière de coopération universitaire et scientifique à tous les niveaux, aussi bien institutionnels que fonctionnels », a fait savoir le directeur adjoint de cabinet. Pour Bernard Hounouvi, représentant du patronat, cette table ronde permet de discuter et de voir comment les universités pourront coopérer véritablement avec le secteur privé. Il a invité à la mise en place d’un cadre institutionnel de concertation avec le secteur privé sans attendre l’organisation de table ronde et autres manifestations.

Après avoir remercié tous les participants, la directrice de la Coopération universitaire et scientifique, Fifamin Judith Ahounou, a rappelé la place qu’occupent les partenariats universitaires pour le développement. « Les partenaires universitaires sont un puissant vecteur d’innovation à même de stimuler durablement la croissance à condition de les encrer dans une vision partagée. Ainsi donc, je formule le vœu que nos échanges permettent de jeter les bases d’une collaboration scientifique renforcée entre chercheurs et les acteurs du monde professionnel. Ensemble, nous allons dessiner les contours d’un système universitaire, ou d’un écosystème, résolument tourné vers l’international et la modernité », a souhaité Fifamin Judith Ahounou.

Pour entrer dans le vif du sujet, la communication inaugurale a été présentée par Roméo Hounkponou, directeur des affaires juridiques au MAE. En plus, deux panels ont rythmé la rencontre. La première a porté sur « La coopération universitaire et scientifique au service du développement » et la seconde sur « La mobilité universitaire par le partenariat ». Les participants ont aussi eu droit à un témoignage grâce au « Partage d’expérience sur l’obtention de financement pour la recherche ».

 

Adjéi KPONON

 

 

Retrouvailles de l’Amicale des AET du Bénin : Resserrer les liens pour relever les défis de redynamisation
Prev Post Retrouvailles de l’Amicale des AET du Bénin : Resserrer les liens pour relever les défis de redynamisation
Franck Arnaud Sedjro, président du Comité National Praque Bénin, à propos de l’analphabétisme : « Si nous voulons aller au développement, il va falloir régler ce problème. »
Next Post Franck Arnaud Sedjro, président du Comité National Praque Bénin, à propos de l’analphabétisme : « Si nous voulons aller au développement, il va falloir régler ce problème. »

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *