Débrayage dans l’enseignement au Bénin : La FéSEN-CSTB en grève de 72 heures à compter de ce jour

  • 0
  • 64 views

Suppression immédiate et sans condition de l’arrêté ministériel portant réinsertion dans la fonction publique des inspecteurs à la retraite et leur nomination à la tête des administrations scolaires, départementales, régionales au niveau du sous-secteur des enseignements maternel et primaire ; relecture du décret portant statut particulier du personnel enseignant de la maternelle, du primaire et du secondaire en vue de la prise des arrêtés d’application et l’étude de l’avant-projet de statuts des corps des personnels de l’enseignement spécialisé ; l’abrogation de tous les arrêtés fixant arbitrairement le taux de réussite à obtenir par les directeurs d’écoles pour être maintenu à leur poste et la réhabilitation des 618 directeurs d’écoles primaires démis de leur fonction. Ce sont les exigences de la Fédération des Syndicats de l’Education Nationale affiliée à la Confédération des syndicats des travailleurs du Bénin (FéSEN-CSTB), qui entre en grève à compter de ce jour mardi 07 mars jusqu’au jeudi 09 mars 2017. Ce débrayage des activités académiques dans les sous-secteurs de l’enseignement maternel, primaire et secondaire sera renouvelable en cas de non satisfaction des revendications par l’autorité, alertent les syndicalistes.

Edouard KATCHIKPE

Elaboration du plan sectoriel de l’éducation post 2015 : Les derniers grains du chapelier des ateliers s’égrènent
Prev Post Elaboration du plan sectoriel de l’éducation post 2015 : Les derniers grains du chapelier des ateliers s’égrènent
9ième Session ordinaire du Conseil National de l’Education : Les réformes éducatives présentes et à venir passées au scanner
Next Post 9ième Session ordinaire du Conseil National de l’Education : Les réformes éducatives présentes et à venir passées au scanner

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *