Diagnostic participatif dans les communautés d’intervention : Le VESOS Abomey-Calavi touche les réalités

  • 0
  • 225 views

Recueillir les besoins spécifiques des enfants qui courent le risque de perdre la prise en charge parentale couplés aux besoins en termes de développement communautaire et d’autonomisation des femmes ; s’approprier les dispositions prises par les communautés pour apporter une solution aux problèmes de la cible. Ce sont, entre autres, les échanges d’un échantillon représentatif des villages de Gbétagbo, d’Agassa-Godomey, de Togba, de Abomey-Calavi centre, de Godomey et de Hêvié. Tenue le mardi 8 août et le vendredi 11 août respectivement au CEG Gbétagbo et dans l’arrondissement de Godomey, cette rencontre est l’occasion pour la délégation du Village d’Enfants SOS (VESOS) Abomey-Calavi de toucher du doigt les réalités que vivent les communautés citées plus haut. Ceci, pour la réalisation des diagnostics participatifs axés sur la promotion des droits de l’enfant, l’autonomisation des femmes et le développement communautaire.
Prenant la parole, Pierre Atimba, coordonnateur du renforcement de la famille à VESOS Abomey-Calavi a fait la genèse de cette organisation avant de renseigner les domaines d’intervention de celle-ci. « C’est un atelier essentiellement axé sur un diagnostic qui permettra de connaître les besoins des enfants ayant perdu la prise en charge parentale », dira le Dr Alexis Tobada, facilitateur pour la circonstance.
« Nous avons aujourd’hui des enfants qui sont admis brillamment aux examens, c’est à votre actif parce que votre soutien fait qu’ils ne sont pas renvoyés pour défaut de paiement des frais de scolarité. Quand SOS veut payer, c’est en bloc », témoigne le Dr Anges Gabriel Ahitcheme, directeur du CEG Gbétagbo lors des échanges. Dans l’arrondissement de Godomey, c’est Emmanuel Tohode, le représentant du chef d’arrondissement. Il a salué les efforts de l’organisation avant d’inviter les élus communaux à mettre du sien.
Edwige Dodji, chargée de protection de l’enfant du Centre relais de promotion sociale d’Akassato, a marqué d’une pierre blanche cet atelier de diagnostic participatif.

Enock GUIDJIME

Année académique 2023-2024 : Tout sur le calendrier scolaire
Prev Post Année académique 2023-2024 : Tout sur le calendrier scolaire
Mairie de Porto-Novo : Des infrastructures scolaires réceptionnées
Next Post Mairie de Porto-Novo : Des infrastructures scolaires réceptionnées

Laissez un commenntaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Vous n'avez pas le droit de copier ce contenu !