Education inclusive au Bénin : Les leaders religieux en campagne pour la cause

  • 0
  • 48 views

«Quelles que soient ma situation et celle de mon enfant, il doit aller à l’école ! ». C’est le mot d’ordre de la campagne de Mobilisation Inter Religieuse (MIR 2023) qui a réuni, le mercredi 30 août 2023, à Gbékandji dans l’arrondissement d’Azowlissè, commune d’Adjohoun, parents, autorités locales, structures déconcentrées de l’Etat et leaders religieux pour un rassemblement grand public autour du thème « L’éducation inclusive au Bénin, enjeux et défis ». Sensibiliser les communautés en vue de contribuer au renforcement de la promotion du droit à l’éducation, en particulier pour les enfants vivant avec le handicape au Bénin, c’est l’objectif de ce rassemblement grand public auquel ont pris part les leaders religieux de sept grandes confessions religieuses. Ils s’agit de : l’Eglise Catholique, l’Eglise Méthodiste, les Eglises Evangéliques, l’Eglise du Christianisme Céleste, l’Eglise Chrétienne des Chérubins et Séraphins, la Communauté Islamique, les Cultes et Religions Endogènes.
A en croire le représentant du comité restreint de la MIR 2023, « la promotion des droits des enfants est une priorité et il n’y a pas de développement de la nation si les enfants ne jouissent pas de leurs droits », laisse entendre l’Apôtre Léopold Saïzonou qui rassure de l’engagement des leaders religieux pour le développement, le bien-être et l’éducation des enfants sans discrimination.
Dans un exercice pédagogique, chaque leader religieux présent a adressé un message de sensibilisation aux populations afin que les droits de tous les enfants sans distinction, et surtout de ceux handicapés soient respectés, et qu’ils aient l’occasion d’être scolarisés. Par ailleurs, le public a eu droit à la parole pour poser quelques préoccupations afin de mieux cerner la problématique de l’éducation inclusive.
Signalons que ladite campagne de mobilisation interreligieuse autour de l’éducation inclusive a reçu le soutien du Projet d’appui à l’éducation inclusive, à travers l’amélioration des perceptions du handicap au Bénin (EdIP-Bénin), mis en œuvre par CIPCRE-Bénin avec l’appui technique et financier de ERIKS.

Obed SAGBO

Qualité et contrôle de qualité de l’éducation : Le CNE et les acteurs ouvrent la voie
Prev Post Qualité et contrôle de qualité de l’éducation : Le CNE et les acteurs ouvrent la voie
La qualité est d’abord dans l’équité !
Next Post La qualité est d’abord dans l’équité !

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *