Enseignants contractuels de l’Etat à cadres d’emploi des fonctionnaires : La CBO-EPT félicite le gouvernement, alerte sur 8 759 enseignants sans formation-recyclage depuis 4 ans

  • 0
  • 311 views

Le gouvernement du Bénin a adopté les modalités de reversement des enseignants contractuels de l’Etat admis à « l’évaluation-diagnostic » dans les différents cadres d’emploi des fonctionnaires. C’est l’une des mesures normatives prises en Conseil des ministres du mercredi 19 juillet 2023. Pour la CBO-EPT, Coalition Béninoise des Organisations pour I’Education pour Tous, cette décision traduit l’expression d’une volonté politique en faveur du relèvement du niveau de la qualité de l’enseignement-apprentissage. A travers une déclaration portant la signature de Arsène Adiffon, président du Conseil d’Administration, l’organisation estime que cette mesure concourt à la concrétisation des engagements pris en 2019 faisant suite aux « évaluations-diagnostic » des enseignants du primaire et du secondaire.
Tout en félicitant l’Etat pour la prise de cette décision, la CBO-EPT rappelle que 8 759 enseignants des deux sous-secteurs ayant échoué à cette « évaluation-diagnostic » et qui devraient être accompagnés dans un processus de formation-recyclage sont toujours restés en attente depuis quatre années. Face à cette situation, l’organisation attire l’attention des décideurs politiques sur la nécessité de se pencher également sur le cas de ces derniers, qui continuent d’exercer dans le système en dépit des insuffisances qui leurs sont relevées.
« La CBO-EPT réaffirme sa volonté de contribuer à promouvoir, aux côtés des pouvoirs publics, le droit fondamental à une éducation de base, inclusive et de qualité pour tous les citoyens sans discrimination et se tient toujours prête à participer activement aux réflexions sur la question enseignante. En conséquence, elle encourage le gouvernement à poursuivre les réflexions entamées depuis 2018 en vue de l’adoption de la Politique Nationale Enseignante (PNE) qui est une recommandation du PSE 2018-2030 », peut-on lire à travers la déclaration qui exhorte toutes les parties prenantes du système éducatif national à se mobiliser davantage en vue d’accompagner le gouvernement dans ses initiatives en faveur d’un développement durable centré sur le renforcement du capital humain.

Edouard KATCHIKPE

Zéro éliminatoire au Bac : Le respect des dispositions engendre des frustrations
Prev Post Zéro éliminatoire au Bac : Le respect des dispositions engendre des frustrations
1re du Bénin au BAC G1 : Hachler Vinakpon, la curieuse solitaire amoureuse des études
Next Post 1re du Bénin au BAC G1 : Hachler Vinakpon, la curieuse solitaire amoureuse des études

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *