Entrepreneuriat agricole : La Mairie de Porto-Novo fait former 44 jeunes

  • 0
  • 26 views

Ils sont 44 jeunes à suivre au centre Songhaï de Porto-Novo, une formation en entrepreneuriat agricole d’une durée de trois mois. Le mercredi 20 mars 2024, ils ont, en effet, reçu leur attestation de fin de formation en présence du Maire de la ville de Porto-Novo et des partenaires mobilisés pour cette formation des jeunes.
Ladite formation est rendue possible à travers le Projet d’appui et d’accompagnement des jeunes dans l’entrepreneuriat pour la valorisation des terres cultivables et bas-fonds. Lequel est initié par la Mairie de Porto-Novo avec le soutien de divers partenaires. Ces jeunes ont été formés dans les domaines de la production, de la transformation et de la commercialisation. Le but étant de contribuer au développement économique et social du Bénin en exploitant les nombreux atouts qu’offre le secteur agricole. Pour Charlemagne Yankoty, le maire de la ville de Porto-Novo, c’est une initiative du conseil municipal de cette ville dont il a la charge. Initiative qui, à l’en croire, épouse parfaitement la vision du gouvernement à l’horizon 2025. Cette dernière vise à « rendre le secteur agricole béninois dynamique, compétitif, attractif, résilient aux changements climatiques et créateur de richesses et d’emplois afin de répondre de façon équitable, aux besoins de sécurité alimentaire et nutritionnelle ». Quant à Monique Gbaguidi du programme de participation citoyenne aux politiques publiques au Bénin pour le développement économique local (PartiCip au DEL), « l’avantage de ce programme est d’amener les jeunes à s’épanouir afin de mieux contribuer au développement économique de leur ville ». Elle rassure la jeunesse de l’importance de l’entrepreneuriat qui apparaît comme une thérapie rassurante pouvant permettre de sortir les jeunes du chômage.
Le projet étant à sa première phase, l’autorité municipale a remercié l’ensemble des partenaires, notamment l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas et les ONG Songhaï et Rail qui appuient sa mise en œuvre. Par ailleurs, Charlemagne Yankoty félicite les bénéficiaires et souhaite que ceux-ci soient de véritables entrepreneurs agricoles capables de renforcer l’économie locale à travers la création de richesses qui contribuera, sans doute, à la réduction du chômage chez les jeunes. Yves Ahoussinou, au nom des récipiendaires, a exprimé sa satisfaction au terme de la formation reçue. Ceci grâce à l’opportunité que leur a offerte la Mairie de Porto-Novo. Ces récipiendaires promettent d’œuvrer à la promotion de l’entrepreneuriat afin de rester fidèles à la dynamique du développement agricole.

Obed SAGBO

Mission conjointe de l’UEMOA et de la BCDI 2030 au Bénin : Vers l’opérationnalisation d’une expérience prometteuse pour les apprenants
Prev Post Mission conjointe de l’UEMOA et de la BCDI 2030 au Bénin : Vers l’opérationnalisation d’une expérience prometteuse pour les apprenants
Fin du projet VaBRINOV à l’UAC : Les universitaires font le point
Next Post Fin du projet VaBRINOV à l’UAC : Les universitaires font le point

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *