Entrepreneuriat des jeunes à Ifangni : Une causerie-débat consacrée à la problématique

  • 0
  • 27 views

Des jeunes venus de tous les villages de l’arrondissement de Ko-Koumolou dans la commune d’Ifangni, ont pris part le mercredi 21 février 2024, à l’Ecole Primaire Publique de Ko-Houézè, à une causerie-débat sur l’entrepreneuriat. Cette séance est initiée par le président de l’Assemblée nationale, Louis Gbèhounou Vlavonou, natif de Ko-Koumolou. Elle intervient en marge de la fête identitaire de l’arrondissement de Ko-Koumolou dénommée « Ko-KoumolouXwé ». Deux formateurs ont édifié les participants à cette causerie-débat dans le but de leur donner les bons réflexes pour entreprendre. Entre autres points abordés au cours de ladite causerie-débat, les principaux types d’entrepreneuriat, les piliers de l’entrepreneuriat, les qualités essentielles d’un bon entrepreneur, les conditions à remplir pour entreprendre, les différentes étapes d’un projet d’entrepreneuriat et quelques exemples de microentreprises porteuses. Selon le formateur principal Adrien Sodokin, il faut aiguiser en soi le sens de l’entrepreneuriat. « Les jeunes doivent réveiller les potentiels qui dorment encore en eux, avoir le flair, choisir l’activité qui les passionne, avoir le goût du risque et faire preuve de la détermination et le tour est joué », a-t-il précisé.
Pour la jeunesse de Ko-Koumolou, cette causerie-débat leur est bénéfique. Les jeunes n’ont pas hésité à poser leurs préoccupations et à plaider pour mieux entreprendre. D’une part, ils souhaitent surtout un meilleur appui financier de la part des autorités pour encourager l’entrepreneuriat des jeunes,. D’autre part, une meilleure assistance pour la certification des produits mis sur le marché par les jeunes entrepreneurs.
Les formateurs ont partagé des expériences et donné plusieurs conseils aux jeunes afin qu’ils aient le courage de créer leur propre entreprise et rentabiliser les investissements. Enfin, les jeunes remercient l’autorité parlementaire pour cette initiative prise en faveur de la jeunesse de Ko-Koumolou. Laquelle jeunesse promet d’ailleurs ne pas décevoir.

Obed SAGBO

Contribution aux projets « Wikimédia » : 19 acteurs du livre et des archives aguerris
Prev Post Contribution aux projets « Wikimédia » : 19 acteurs du livre et des archives aguerris
Langues maternelles au Bénin : Une richesse patrimoniale en souffrance
Next Post Langues maternelles au Bénin : Une richesse patrimoniale en souffrance

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *