Fête du printemps chinois au Bénin : La relance sous le signe du dragon

  • 0
  • 33 views

Après une période de trêve observée suite à l’avènement de la Covid-19, le festival du nouvel an chinois au Bénin est de retour. Les festivités de la fête du printemps sont prévues se dérouler du samedi 3 février au samedi 9 mars 2024 dans plusieurs villes du Bénin. L’annonce a été faite à l’occasion d’une conférence de presse organisée le jeudi 1er février 2024 au Centre Culturel Chinois de Cotonou. Célébré cette année sous le signe du dragon de bois, le festival du nouvel an chinois au Bénin prévoit une programmation marquée de plusieurs manifestations culturelle, artistique et sportive. Ceci en vue de permettre au public béninois de mieux s’imprégner de la culture de l’empire du milieu. Le dragon, explique Wei Jun, le directeur du Centre Culturel Chinois est un animal de la puissance royale dans la culture chinoise. « Il marque l’optimisme, la détermination et le courage », précise-t-il avant de lever le voile sur les manifestations prévues dans le cadre de la célébration de cette édition 2024 de la fête du printemps au Bénin. Il s’agit, énumère-t-il, de la cérémonie de lancement officiel du nouvel an chinois le samedi 10 février 2024 sous le thème : « Entrons dans l’année du dragon avec le Centre Culturel Chinois », l’organisation d’un concert d’ensemble de percussions sous le thème « l’envol du dragon : meilleurs vœux du nouvel an chinois » à Cotonou et à Parakou, la tenue de la coupe de la Fête du printemps de tennis de table et de badminton au Hall des arts loisirs et sports à Cotonou, l’organisation de la Foire du nouvel an chinois à l’esplanade des Amazones, la soirée de remerciement et une tournée de projection de 28 films chinois en langue française dans 14 villes du Bénin. Pendant un mois, la culture chinoise s’ouvre ainsi aux béninois pour un brassage culturel entre les deux nations.

Edouard KATCHIKPE

Rentrée du «Journal l’Etudiant Noir» : Sous le sceau de la reformation
Prev Post Rentrée du «Journal l’Etudiant Noir» : Sous le sceau de la reformation
Faculté de Médecine de l’UP : Une deuxième bibliothèque installée
Next Post Faculté de Médecine de l’UP : Une deuxième bibliothèque installée

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *