Fin des ateliers préparatoires du CNE : Le gouvernement s’engage à appuyer la préparation intellectuelle du 2ème forum

  • 0
  • 81 views

Démarré le 13 Août, les ateliers préparatoires devant aboutir très prochainement au 2ème forum national sur l’Education ont pris fin le samedi 05 octobre 2013. Le 12ème et dernier atelier portant sur le thème « L’apprentissage des métiers et l’adéquation formation-emploi » s’est tenu du 4 au 5 Octobre au Palais des Congrès de Cotonou en présence de deux ministres du gouvernement.

«L’apprentissage des métiers et l’adéquation formation-emploi », c’est le thème du dernier atelier organisé par le Conseil National de l’Education en vue de baliser le terrain au Forum national sur l’Education. A l’issue de deux jours de concertation, de débat et d’échanges au Palais des Congrès, les acteurs et experts chevronnés de l’éducation ont formulé quelques recommandations à l’endroit du Gouvernement représenté à l’ouverture des assises par deux ministres. François Abiola, le ministre d’Etat et Antonin Dossou son homologue chargé de l’évaluation des politiques publiques et des programmes de dénationalisation. Antonin Dossou est par ailleurs l’auteur de la première communication relatif à l’apprentissage des métiers et l’adéquation formation-emploi. Dans son message, le Ministre d’Etat François Abiola réitère l’engagement du gouvernement à appuyer la préparation intellectuelle dudit forum et la mise en œuvre des résolutions qui y seront issues afin de faire du système éducatif, un pôle de développement et un puissant vecteur d’emploi et de création de richesses en adéquation avec les offres éducatives et les besoins de l’économie nationale. Dans son exposé, le ministre Antonin Dossou a mis en relief l’inadéquation actuelle des offres à l’emploi dont la statistique est de 28,2 %, le taux le plus élevé au niveau africain. Au nombre des facteurs expliquant cette inadéquation, le communicateur énumère la faiblesse du taux d’achèvement et de l’inscription des étudiants dans les filières scientifiques et techniques, la faible valorisation de l’enseignement technique. Il conclut sa communication par le déséquilibre entre la formation et l’emploi, les profils recherchés sur le marché de l’emploi et le poids du secteur informel avant de laisser la place aux trois autres communicateurs qui ont pour noms : Cyr Davodoun consultant, Joseph Agoua en service au ministère de la communication et Salomon Tchabi. Après analyse des différentes facettes du sujet relatif à l’apprentissage des métiers et l’adéquation formation-emploi , des solutions idoines ont été proposées par les participants. Ses recommandations formulées à l’endroit de l’Etat sont entre autres la création d’un cadre de concertation autour de la thématique de l’adéquation formation-emploi en encourageant les entreprises à clarifier leurs besoins et perspectives, à proposer la création et le renforcement de certaines filières de formation, à financer des compétences de formation pour une vraie spécialisation professionnelle ajustée à leur réalité, contribuer au renforcement du capital humain au niveau local à travers la professionnalisation, la qualification de la main d’œuvre locale, l’implication du secteur privé dans la gestion de l’éducation, l’adoption et l’ opérationnalisation des mesures incitatives d’accompagnement des entreprises en vue de la formation d’apprentis, la valorisation des productions locales en prenant des mesures incitatives de consommation et de préférence nationale au niveau local et de l’Etat en encourageant les producteurs et en protégeant les privés et le marché intérieur contre les produits importés. Une synthèse de toutes ses recommandations sera adressée les jours à venir au gouvernement et à la coopération suisse, partenaire de ses ateliers pour sa mise en application effective dans le système éducatif national.

Edouard KATCHIKPE

Les détenus au travail !
Prev Post Les détenus au travail !
« Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne ! »
Next Post « Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne ! »

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *