Fin des inscriptions académiques à l’UP : Les étudiants plaident pour une prorogation

  • 0
  • 52 views

A l’Université de Parakou, les inscriptions académiques au titre de l’année 2023-2024 ont pris fin, le vendredi 26 janvier 2024. Environ quatre (04) mois d’inscription offerts pourtant, bon nombre d’étudiants n’ont pas pu valider leurs inscriptions et plaident pour une prorogation.

Tout est vide ! Plus personne ne rôde autour de la salle MTN, le lieu aménagé pour abriter les inscriptions à l’Université de Parakou (UP). Les fenêtres par lesquelles les étudiants pouvaient faire passer leurs dossiers, sont hermétiquement fermées. Les agents inscripteurs ont vidé les lieux. C’est le constat fait le samedi dernier et hier, lundi 29 janvier 2024. Les étudiants n’y croient pas, et pourtant, la réalité est que les inscriptions ont bel et bien été bouclées au soir du vendredi 26 janvier 2024. Remords et regrets, c’est le sentiment qui anime les retardataires qui se mordent le doigt. C’est la triste réalité, et ils doivent y faire face ! Les étudiants retardataires n’ont pas pu se mettre à jour, faute de moyens financiers pour certains, délai trop court pour d’autres, ou encore la procrastination pour les indécis.
À les écouter, leurs propos se résument à des plaintes interminables, récitant aux bouts des lèvres, les raisons du retard accusé. C’est le cas de Pélagie, étudiante en première année de master à la Faculté des Sciences Économiques et de Gestion (FASEG). Elle affirme qu’‹‹ il y a assez de pression autour du processus compte tenu du nombre pléthorique d’étudiants sur le campus ››, avant de préciser que ‹‹ L’accès à la salle d’inscription ainsi que le paiement s’avèrent très difficiles. ››
De son côté, Abdoulaye, étudiant en 2e année de sociologie à la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines (FLASH), expose les mêmes problèmes. Pour lui, le paiement à la banque est compliqué, évoquant ainsi des problèmes de connexion et de quittance de paiement non reçue. ‹‹ Ils nous ont indiqué certaines personnes qui payent mais la quittance ne vient pas et ils disent que c’est un problème de connexion. On paye mais l’argent ne va pas dans le compte de l’Université. ››, explique-t-il. Comme lui, plusieurs étudiants ont confié être dans le même cas. Il ajoute : ‹‹ On fait la photo et arrivée à la salle MTN, on te dit qu’elle n’est pas sortie. ››
Face aux difficultés rencontrées par les étudiants pour valider leur inscription au titre de l’année académique 2023-2024, des doléances sont formulées et adressées aux autorités de l’UP. ‹‹ Si les autorités peuvent nous accorder un peu plus de temps, ce serait bien. Car, il y a des gens qui, jusqu’à présent, n’ont pas effectué leurs paiements. Ce n’est pas de leur faute, mais plutôt à la banque. ››, plaide Pélagie qui se retrouve dans la vague des étudiants n’ayant pas finalisé leur inscription. Comme doléance, pour sa part, Abdoulaye en appelle à l’indulgence des autorités de l’UP. Il s’exprime en ces termes: ‹‹ S’ils peuvent nous accorder du temps, au moins même si ce n’est que deux semaines pour les retardataires, cela nous ferait plaisir. ››
Les étudiants espèrent que leurs cris de cœur soient entendus et qu’une solution soit trouvée pour leur permettre de valider leur inscription face à toutes ces difficultés rencontrées et qui ont, d’une manière ou d’une autre, ralenti le processus d’inscription de bon nombre d’étudiants. Il est important de souligner que les lieux d’inscription et de paiement, étaient bondés de monde le vendredi 26 janvier 2024. Il faut également noter que les communiqués précédemment relayés par les autorités universitaires, mettent l’accent sur le délai butoir des inscriptions académiques qui ne saurait être prolongé.

Jean-Luc EZIN

Des amphithéâtres à l’atelier de mode : L’heureux parcours de Sandra Ginette Dètondji
Prev Post Des amphithéâtres à l’atelier de mode : L’heureux parcours de Sandra Ginette Dètondji
Bibliothèques scolaires : Des apprenants privés de lecture
Next Post Bibliothèques scolaires : Des apprenants privés de lecture

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *