France : Une enquête révèle le harcèlement des étudiantes en pharmacie

  • 0
  • 79 views

48 % des étudiantes en pharmacie sont victimes du harcèlement sexuel. C’est le résultat de l’enquête menée par l’Association Nationale des Etudiants en Pharmacie de France (ANEPF) et publiée le mercredi 2 février 2022. L’enquête a porté sur les étudiantes en pharmacie qui estiment être deux fois plus concernées par le harcèlement et les agressions sexuelles que les étudiants. Numan Bahroun, président de l’ANEPF parle même de constat « affligeant et déplorable ».

Sur les 2 103 personnes qui ont participé à ce sondage, 48 % des futures pharmaciennes confient avoir été la cible de harcèlement sexuel durant leur cursus, rapporte Terrafemina qui publie l’info sur son site internet. 55 % des répondantes ont évoqué des remarques sexistes, 27 % ont révélé qu’elles ont été agressées sexuellement, en grande partie lors de soirées étudiantes.

L’autre information révélée par le sondage et rapportée par Théo Vitrolles, porte-parole de l’ANEPF, c’est que le phénomène se poursuit aussi dans les officines car, un tiers des étudiantes estiment y être harcelées. Dans les hôpitaux, c’est 28 % d’étudiantes qui disent y avoir été harcelées. Le porte-parole de l’ANEPF a fait savoir que ces violences sont plus répandues dans le milieu de la santé que dans les autres filières universitaires à cause du poids des “traditions” et un “effet de mimétisme”. L’association étudiante a fait treize (13) propositions pour améliorer la formation des étudiants et associations à ce sujet, améliorer l’accompagnement des victimes, permettre un signalement en temps réel, ont indiqué ces responsables.

Adjéi KPONON

Prev Post Direction des Bourses et Aides Universitaires : Dr Rufin Akiyo a tiré sa révérence ce dimanche
Journal parlé du 04/02/22
Next Post Journal parlé du 04/02/22

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *