« Le Secret des couples qui durent » de Emmanuelle de Boysson : Un essai vivifiant les couples

  • 0
  • 151 views

Formatrice en relations humaines, Emmanuelle de Boysson, auteure française, à travers son livre « Le secret des couples qui durent », apporte des ingrédients utiles pour une vie de couple pérenne. Publié en 2015, aux éditions « des Presses de la Renaissance », cet essai de 345 pages explore les chantiers du vivre-ensemble en couple.

«Les couples qui durent sont une exception, presque une espèce en voie de disparition. Comme tout ce qui est rare, ils sont un luxe. Sans doute est-ce la raison pour laquelle ils nous attendrissent, nous fascinent, nous intriguent autant. » Ainsi se lit l’incipit de ce bouquin de Emmanuelle de Boysson, auteure de plusieurs ouvrages. Cousue en 15 chapitres, cette œuvre évoque la situation des couples qui durent, comme une exception, de nos jours. Dans l’optique d’aider les couples à durer, l’auteure, à travers ce livre, a ressorti les secrets de vie de ces couples. Lesquels secrets sont dédiés à ceux qui, de quelque manière, désirent voir leur couple durer autant que leurs amours. En effet, elle met en relief les aspects de la vie à deux pour un meilleur épanouissement du couple. Lisons cette portion de la page 328 : « Tenter de vivre à deux, suppose un apprentissage qui ne finira pas ».
A travers cette citation, l’auteure ouvre une petite lucarne sur la nécessité d’apprendre à connaître son/sa partenaire pour voir grandir l’arbre d’un couple mirifique. Pour atteindre cet idéal, des comportements doivent être observés au sein du couple.

La confiance, la séduction et la communication : des secrets

Pour l’auteure, la confiance en soi est importante. Elle le démontre en précisant qu’il faut s’aimer soi-même, ce qui revient à aimer ses qualités et ses défauts. Cela permettra d’aimer l’autre avec ses qualités et ses défauts. Au-delà de la confiance, elle met le curseur sur la nécessité de communiquer avec la capacité de s’identifier à autrui et dans ce qu’il ressent. Allons à la page 101 : « La clef de la communication est la compréhension de l’autre ou l’empathie… ».
Néanmoins, l’excès de communication dans le couple a ses revers. Ce qui revient à souligner qu’il faut savoir sur quoi communiquer et quand le faire. Lisons cet extrait de la page 111 : « Trop de communication tue la séduction ». Parlant de séduction, elle est un facteur crucial que beaucoup de couples négligent. Or, cela ne doit pas être le cas. Allons à la page 173 : « Un couple, c’est un homme et une femme qui se plaisent et qui ne cessent de se séduire comme si rien n’était jamais acquis. »
De cet extrait, on constate que l’auteure invite les couples à jouer la carte de la séduction au travers des petits signes d’affections.

La tolérance et le sexe, gage d’un couple vivifiant

La tolérance, un des secrets des couples qui durent, permet aux partenaires de se sentir en liberté. Cette liberté qui, selon l’auteure, est une source de fidélité au sein du couple. « Paradoxalement, ce sont les couples qui s’accordent le plus de liberté qui restent les plus fidèles », peut-on lire à la page 192. Revenons à la page 109 : « Plus nous sommes autonomes mieux nous formerons un couple ». Au travers de ces extraits, l’auteure met en lumière l’aspect tolérance et liberté qui doivent gouverner les couples désireux compter des années de vie ensemble. Aussi faut-il retenir dans les colonnes du livre que la sexualité est également importante dans la vie de couple. Elle encourage les couples à prendre des initiatives pouvant rendre leur sexualité épanouie. Allons à la page 183 : « Un rapport sexuel nous redonne goût à la vie. » La même page renseigne : « Le sexe sert à régler des comptes. »
Au travers de cette œuvre, l’écrivaine, dans un style digeste et sans fioritures, explore dans ce livre, « Le Secret des couples qui durent », les thèmes de l’amour, de la jalousie, de la polygamie, de l’intimité, du célibat et du dialogue. Elle aborde tous les aspects de la vie à deux en vue d’aider les couples à mener à bien ce beau projet.

Dorcas AZILINON (Stg)

 

Après la restitution des biens culturels : Des enjeux de recherche sur le patrimoine
Prev Post Après la restitution des biens culturels : Des enjeux de recherche sur le patrimoine
Des amphithéâtres à l’atelier de mode : L’heureux parcours de Sandra Ginette Dètondji
Next Post Des amphithéâtres à l’atelier de mode : L’heureux parcours de Sandra Ginette Dètondji

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *