Patrimoine culturel immatériel du Bénin : Des agences pour valoriser les cultures

  • 0
  • 37 views

Promouvoir la mise en valeur des éléments constitutifs du patrimoine des aires concernées, notamment les traditions et expressions orales, les arts de spectacle, les pratiques sociales, les rituels, les événements festifs, les connaissances se rapportant à la nature et à l’univers ainsi que les savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel. C’est l’objectif de la création des agences de sauvegarde de la culture dans les aires socioculturelles en République du Bénin, entérinée en Conseil des ministres, le mercredi 31 janvier 2024. Au nombre de quatre, ces agences sont l’Agence de sauvegarde de la culture Adja-Tado ; l’Agence de sauvegarde de la culture Yoruba ; l’Agence de sauvegarde de la culture du Grand Borgou ; l’Agence de sauvegarde de la culture des Montagnes.
« Constituées sous la forme d’établissement public à caractère social et scientifique, elles auront pour mission principale d’élaborer, sur la base des orientations du gouvernement, des plans de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, en liaison avec les communautés, groupes et/ou individus, le cas échéant. Elles se chargeront également d’assurer leur mise en oeuvre dans la perspective d’améliorer leur contribution au développement socioéconomique du pays », stipule le relevé du conseil des ministres qui précise également qu’une fois opérationnelles, ces agences dont les statuts ont été par ailleurs approuvés, constitueront un creuset pour l’appropriation et la valorisation du patrimoine culturel immatériel du Bénin.

Edouard KATCHIKPE

Conte : Aventures dangereuses
Prev Post Conte : Aventures dangereuses
Rentrée du «Journal l’Etudiant Noir» : Sous le sceau de la reformation
Next Post Rentrée du «Journal l’Etudiant Noir» : Sous le sceau de la reformation

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *