Pour la qualité des enseignements primaire et secondaire général : Le CNE mobilise les acteurs de l’éducation

  • 0
  • 234 views

«Comment et avec quel état d’esprit penser à la réforme de la qualité et du contrôle de la qualité des enseignements véritablement en rupture avec nos infructueuses postures passées ? Si le rapport au savoir des parents, leur perception et représentation de l’école sont déterminants dans l’accès, la rétention et la réussite des apprenants, comment les améliorer chez nous ? Quels déterminants ou variables de la qualité des enseignements et de son contrôle prioriser quand toutes ces variables sont également déterminantes et absorbantes ? Avec quels types d’outils, de mécanismes, d’intrants, de stratégies ou de gouvernance promouvoir et contrôler la qualité des enseignements maternel, primaire et secondaire général ? Enfin, quel modèle adapté à nos vécus inventer face aux approches rigoristes d’accès à la qualité asiatique aux approches occidentales respectueuses du bien-être et de l’épanouissement des enfants. » Ce sont autant de questions évoquées par Mariam Chabi Talata Zimé Yérima, vice-présidente de la République du Bénin, auxquelles les acteurs de l’éducation devront apporter des réponses. En effet, universitaires, chercheurs, experts, praticiens de haut rang, cadres, responsables administratifs, partenaires techniques, financiers et sociaux, acteurs de la société civile, ont été réunis par le Conseil National de l’Education (CNE) à Cotonou, hier, lundi 28, et ce jusqu’au mercredi 30 août pour penser à la réforme de l’éducation. Il s’agit notamment pour eux de réfléchir sur la réforme de la qualité et le contrôle de qualité des enseignements primaire et secondaire général lors d’un atelier méthodologique. Selon Salimane Karimou, ministre des Enseignements maternel et primaire, chef de file des ministres de l’éducation, l’objectif de cette réforme est de repenser et de renforcer nos méthodes d’enseignement, d’adapter nos programmes pour répondre aux besoins changeants de notre société et de mettre en place les mécanismes d’encadrement et de contrôle de qualité rigoureux. L’atelier, quant à lui, vise à définir les grandes options d’opérationnalisation du cadre de référence de la réforme, marquant ainsi la fin d’une première phase de réflexion et de production d’outils de référence et annonce le démarrage d’un vaste chantier de réforme dans les sous-secteurs des enseignements primaire et secondaire général, a informé le docteur Christian Adékou, président du comité d’appui à l’organisation de la rencontre. Au terme de l’atelier, de nombreux livrables sont attendus pour un système éducatif en phase avec les défis du XXIe siècle.

Adjéi KPONON

Rentrée scolaire et universitaire 2023-2024  : Les situations d’urgence décortiquées, des recommandations formulées
Prev Post Rentrée scolaire et universitaire 2023-2024 : Les situations d’urgence décortiquées, des recommandations formulées
T.O. m’a trahi !
Next Post T.O. m’a trahi !

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *