Pour un enseignement de qualité à l’Université de Parakou : Les capacités des chefs d’entités renforcées en assurance qualité et en gestion

  • 0
  • 89 views

Le conseil des chefs d’établissement et leurs adjoints ont tous été conviés à un atelier de renforcement de capacités managériales sur le thème « Démarche qualité dans l’enseignement supérieur : la comprendre et la réussir ». Cet atelier de formation vise à renforcer les capacités des chefs d’entité et leurs adjoints afin de parvenir à un enseignement de qualité à l’Université de Parakou (UP). Les activités se sont déroulées le mercredi 23 mars 2022 à l’éco-centre le Rucher de Komiguéa, dans la commune de N’dali, en présence de toute l’équipe rectorale.
Dans une brève communication, le professeur Bertrand Sogbossi Bocco, recteur de l’UP , a attiré l’attention des participants sur l’importance et l’utilité de cet atelier en mettant l’accent sur les raisons qui sous-tendent une telle initiative. « Nous sommes là parce que les universités dans l’espace francophone, surtout les universités africaines, sont en train de perdre progressivement leur légitimité première » a-t-il affirmé.
C’est en invitant les doyens, directeurs, vice-doyens et directeurs adjoints à revoir leur rigidité en matière de gestion et à améliorer leur collaboration avec les différents acteurs et les usagers de leurs institutions qu’il a officiellement lancé les travaux de l’atelier.
Plusieurs communications ont permis aux participants de toucher du doigt les enjeux de l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur et les différentes facettes de leurs tâches de managers d’établissements universitaires. La première communication a été présentée par Théodorique Bossou, expert en management de la qualité, qui a développé le thème « Démarche qualité dans l’enseignement supérieur : la comprendre et la réussir ».
A travers cette communication, le formateur a mis un point d’honneur sur les méthodes et techniques, sans oublier les outils nécessaires qu’il faut utiliser pour réussir cette démarche de qualité. Les autres communications ont porté sur les « Outils et indicateurs de performance dans la nouvelle gestion publique : la gestion traditionnelle et la gestion axée sur les résultats, les Instructions et modalités d’exécution du budget 2022 et, enfin, les rôles et responsabilités des acteurs dans la nouvelle gestion publique ».
A la sortie de la rencontre, les participants ont souhaité que le renforcement des capacités vers un enseignement de qualité soit pérennisé à l’UP.

Jean-Luc EZIN (Coll)

Dr Edmond Houinton, à propos des infrastructures et mobiliers scolaires dans l’Atlantique : « Des problèmes fonciers hypothèquent la construction des infrastructures »
Prev Post Dr Edmond Houinton, à propos des infrastructures et mobiliers scolaires dans l’Atlantique : « Des problèmes fonciers hypothèquent la construction des infrastructures »
Usage du Français comme langue officielle : Des apprenants entre ignorance et méconnaissance des règles
Next Post Usage du Français comme langue officielle : Des apprenants entre ignorance et méconnaissance des règles

Laissez un commenntaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Vous n'avez pas le droit de copier ce contenu !