Préparation à la 46è session du CCI-CAMES : Les candidats de l’UP outillés sur la constitution des dossiers

  • 0
  • 49 views

Les candidats de l’Université de Parakou (UP) à la 46è session des Comités Consultatifs Interafricains (CCI) du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) ont été formés le jeudi 2 novembre 2023 à l’UP. La formation a été lancée par le vice-recteur chargé de la recherche universitaire, le professeur Mohamed Nasser Baco. Au cours de la formation, les candidats ont pris connaissance des nouvelles réformes et exigences du CAMES. Les points saillants du nouveau manuel 2024-2028 du CAMES ont été également présentés à la communauté scientifique le professeur Edgard José Glèlè a assuré la présentation. « Il était question d’insister sur les nouvelles dispositions du CAMES pour leur permettre de se préparer. Il s’agit notamment du nombre d’articles scientifiques, des encadrements, le fond et la forme du dossier à présenter. Je crois que les candidats sont mieux aguerris pour le montage de leurs dossiers », a-t-il confié.
Outre cette séance de formation, d’autres formations ciblées, tenant compte des spécialités seront organisées à l’intention des candidats. Les pré-dossiers seront déposés au niveau du vice-rectorat chargé de la recherche universitaire et étudiés par la Commission Institutionnelle Locale (CIL). Ils seront par la suite envoyés au CAMES avant le 15 février 2024. Le vice-recteur a aussi saisi l’occasion pour rassurer les candidats de l’UP. « Je veux rassurer les candidats qu’ils ont tout le soutien de l’université. Ils n’ont pas à paniquer, qu’ils se concentrent sur leurs objectifs », a invité, l’expert du Cames. Étant membre du CCI-CAMES 2023, il a présenté lors de sa communication, les résultats issus de cette session. Pour le compte de l’édition 2023, l’université a présenté 39 candidats dont 35 admis pour un taux de réussite de 90%. Le vice-recteur chargé de la recherche universitaire vise 100% de taux de réussite pour le compte de cette édition de 2024.

Lire aussi  Sur 14 soumissions au Projet VaRRIWA : Deux retenus à l’UAC, un à l’UP

Jean-Luc EZIN

Meilleures pratiques de gestion des ressources humaines : Le RAFPRO outille des chefs de personnel et responsables de ressources humaines
Prev Post Meilleures pratiques de gestion des ressources humaines : Le RAFPRO outille des chefs de personnel et responsables de ressources humaines
Difficulté d’inscription sur la plateforme du MESRS : Les apprenants des lycées  techniques rassurés
Next Post Difficulté d’inscription sur la plateforme du MESRS : Les apprenants des lycées techniques rassurés

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *