Présidentielle 2016 au Bénin : Marie Elise Gbèdo, première présidente du Bénin ?

  • 0
  • 99 views

L’émission débats actuels de Golf télévision a reçu, hier dimanche, un invité particulier par sa jeunesse et par le contenu de son message. Franck Agbessy, spécialiste en marketing électoral s’est penché sur le thème : « Présidentielles en République du Bénin : Prétendants de 2016 ». Il ressort de son analyse que Me Marie Elise Gbèdo, s’il elle pouvait transformer ses faiblesses en atouts, battrait à plate couture les prétendants au fauteuil présidentiel en 2016 et pour cause !
L’amazone des temps modernes a intéressé l’invité de Charbel Aïhou pour son histoire politique et son militantisme. Combattante des droits de l’homme, prenant faits et causes pour les marginalisés, Marie Elise Gbèdo a été candidate pour la troisième fois consécutive aux élections présidentielles, donc « habituée à l’exercice », a conclu le spécialiste en markéting électoral. Avocate depuis 1984, Présidente de l’Association des femmes juristes du Bénin, présidente du Réseau des cliniques et centres d’aide juridique des femmes francophones, elle a été ministre du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme de mai 1998 à juin 1999 sous l’ancien président Mathieu Kérékou, ensuite deuxième femme, garde des Sceaux au Bénin après Me Grâce d’Almeida sous Boni Yayi et aujourd’hui encore elle tient le portefeuille d’un département aussi sensible que le Commerce. Selon le technicien qui s’est voulu non partisan, tous ces atouts font de Marie Elise Gbèdo une prétendante de taille à la Marina. Mieux, en sa qualité d’artisan principal pour l’avènement du code des personnes et de la famille et avec une population du Bénin à forte coloration féminine, l’amazone pourrait véritablement s’imposer comme la première femme président du Bénin ! Seulement, il y a un bémol. Franck Agbessy a affirmé que les faiblesses de la prétendante se trouvent à plusieurs niveaux à savoir son message très peu original, (moralisation de la vie publique), la faible mobilisation des moyens de campagne et le côté cavalier solitaire au front électoral.
Plusieurs autres noms sont rentrés dans le viseur de l’analyste tels que Mathurin Nago, Abdoulaye Bio Tchané, Issa Salifou, Lehady Soglo, Pascal Koupaki, Marcel de Souza, etc. Pour toutes ces personnalités passées en revue, il y a des forces et des faiblesses et seuls les plus habiles en politiques pourront toujours tirer leur épingle du jeu. Du slogan de campagne au projet de société, les prétendants ne doivent rien négliger surtout pas les groupes de pression, les lobbyings financiers etc. Le spécialiste du marketing électoral est revenu sur les techniques pour réussir une campagne électorale. Des feux d’artifices au full-contact en passant par les actions de communications, rien ne sera de trop pour la victoire finale. Il a rappelé aux électeurs pour finir que le vote est à la fois un droit et un devoir citoyen et aux politiciens, il demande de réellement mettre les jeunes au cœur de leurs projets de société. « La jeunesse n’a pas besoin d’un assistanat politique » a conclu Franck Agbessy.

Ulrich Vital AHOTONDJI

Entretien exclusif avec le Prof Albert Bienvenue Akoha, promoteur du Conservatoire de Danses Cérémonielles et Royales d’Abomey :  « L’école qui n’enseigne pas les langues béninoises, enseigne l’extraversion  culturelle »
Prev Post Entretien exclusif avec le Prof Albert Bienvenue Akoha, promoteur du Conservatoire de Danses Cérémonielles et Royales d’Abomey : « L’école qui n’enseigne pas les langues béninoises, enseigne l’extraversion culturelle »
Installation d’une coordination parallèle des jeunes FCBE de Godomey :  Eric Steeve Déguénon crie à un hold-up politique
Next Post Installation d’une coordination parallèle des jeunes FCBE de Godomey : Eric Steeve Déguénon crie à un hold-up politique

Laissez un commenntaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Vous n'avez pas le droit de copier ce contenu !