Prise en charge des enfants autistes : L’Association ‘‘La Colombe Hibiscus’’ en fait son cheval de bataille

  • 0
  • 36 views

L’association ‘’La Colombe Hibiscus’’ a organisé dans la matinée du vendredi 7 avril 2017, une séance de sensibilisation sur l’importance à accorder aux enfants autistes dans les écoles. Ce sont les locaux du Centre d’Etude et Documentation (CED) à Akpakpa qui ont accueilli, à l’occasion, les enfants autistes, les parents d’élèves, les directeurs venus de différentes écoles et des Partenaires Techniques et Financiers.

«Vécu et la prise en charge de l’autisme par les parents et les professionnels ». C’est autour de ce thème que les réflexions ont convergé lors de la commémoration au niveau national de la journée mondiale de sensibilisation sur l’autisme. Psychiatres, directeurs d’écoles, parents d’élèves et responsables administratifs du ministère en charge des affaires sociales se sont mobilisés à l’occasion pour montrer les stigmatisations dont sont victimes les personnes vivant avec un handicap, en l’occurrence les autistes. Ouvrant la séance au nom du ministre du Travail de la Fonction Publique et des Affaires Sociales, Baboni Yacoubou, la Directrice Générale de la Famille et des Affaires Sociales a plaidé pour une attention plus humaine à l’endroit des autistes. « Dans toutes les décisions qui concernent les enfants vivant avec un handicap, l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primordiale », a-t-elle déclaré. Poursuivant son allocution, elle invite les acteurs intervenat dans la chaîne de l’éducation inclusive à lutter contre les préjugés sous toutes ses formes. Ceci, afin de préserver la dignité humaine par les personnes autistes pour un plein épanouissement des personnes vivant avec un handicap, notamment, ceux qui souffrent de l’autisme. A sa suite, Emilie Kpadonou, psychiatre de profession qui a fait une présentation sur ‘’les troubles du spectre autistique (TSA)’’. Au cours de sa présentation, elle s’est appesantie sur le concept de l’autisme qu’elle a longuement expliqué avant de mettre l’accent sur les différents troubles de l’autisme chez les enfants. Samuel et Charly sont deux exemples atypiques de réussite académique malgré leur état autistique. Avec son master en poche, le cas de Charly malgré son handicap et les difficultés qu’il a surmontées au cours de son stage professionnel, a retenu l’attention des participants à la commémoration nationale de cette journée.

Enock GUIDJIME

Prev Post Dépôt des dossiers pour le payement des allocations universitaires : Bientôt le sourire dans le rang des étudiants manifestants
Sociétés savantes béninoises : La SoBeSA mise sur les fonds baptismaux
Next Post Sociétés savantes béninoises : La SoBeSA mise sur les fonds baptismaux

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *