Prise en charge socioprofessionnelle des personnes vulnérables : Social Watch et Dedras ONG instaurent le débat

  • 0
  • 65 views

On en sait davantage sur la cible à considérer comme personnes marginalisées, les plus pauvres, les minorités ethniques, les personnes handicapées et les personnes vivant avec un handicap. Organisé par Social Watch Bénin en collaboration avec Dedras Ong, un atelier s’est intéressé à cette catégorie de groupes cibles du 27 au 29 septembre 2021 à l’hôtel des Princes à Bohicon.

Améliorer la stratégie du Projet de Renforcement des OSC pour la Redevabilité des Politiques Educatives et leur mise en œuvre grâce au partage d’expériences sur la participation des personnes marginalisées au suivi et au dialogue politique sur l’éducation. C’est l’objectif de l’atelier d’échanges et de partage d’expériences sur la promotion des personnes marginalisées, les plus pauvres, les minorités ethniques et les personnes handicapées. Au cours de cette rencontre de réflexions de 48 heures, les participants venus des quatre coins du Bénin se sont remués les méninges par le truchement de plusieurs communications inscrites au programme afin de rester collés à la sempiternelle problématique de prise en charge des personnes handicapées et/ou vivant avec un handicap. Après la cérémonie protocolaire d’ouverture de circonstance présidée par Boubacal Bani Yéro, Directeur des personnes en situation de handicap et des personnes âgées du Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance, place aux travaux en atelier sur la problématique, objet de l’atelier suivis de débats.

Bref aperçu des communications

Plusieurs communications ont meublé cet atelier d’échanges et de partages d’expériences sur la promotion des personnes marginalisées (les plus pauvres, les minorités ethniques, les personnes vivant avec un handicap, etc.), au suivi et au dialogue politique sur l’éducation pour améliorer la stratégie du Projet de Renforcement des OSC pour la Redevabilité des Politiques Educatives et leur mise en œuvre. Pour l’exercice, diverses structures opérant dans le secteur de la prise en charge des groupes cibles se sont succédé au pupitre pour partager leurs expériences avec les participants. Le Directeur de la Programmation et de la Prospective du Ministère des Enseignements Maternel et Primaire (MEMP), Martin Essoun a ouvert le bal des communications inscrites au programme de la première journée. Le Directeur des personnes en situation de handicap et des personnes âgées du Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance, le représentant régional Zou de Plan-Bénin International, le Chargé d’Education au bureau de l’Unicef-Cotonou (par visioconférence), le Coordonnateur de la Coalition Béninoise des Organisations pour l’Education pour Tous (CBO-EPT), le Coordonnateur adjoint du Programme d’Appui à la Formation et à l’Education des Enfants exclus du système éducatif (PAEFE) de Helvetas-Suisse, le Secrétaire général de la Fédération des Associations de Personnes Handicapées du Bénin, sont, entre autres, personnes ressources ayant entretenu les participants à partir de leurs expériences dans leurs domaines professionnels de compétences en lien avec le combat quotidiennement mené pour suivre, protéger et intégrer professionnellement les personnes marginalisées. De ces communications, des leçons ont été tirées pour améliorer la formulation du projet afin de proposer une approche d’engagement citoyen adaptée à l’inclusion des groupes marginalisés.
Les divers travaux en groupe ont, non seulement permis d’enrichir les débats, mais aussi et surtout contribuer à donner du contenu au groupe de mot « personnes marginalisées ». Aussi, a-t-il permis de les identifier avant même de les catégoriser.

Romuald D. LOGBO

Généralisation des curricula révisés au CI : Les enseignants de la partie méridionale  s’approprient les contenus notionnels
Prev Post Généralisation des curricula révisés au CI : Les enseignants de la partie méridionale s’approprient les contenus notionnels
Next Post La révolution en marche ?!

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *