Professionalisme et Responsabilité de la presse béninoise : L’ODEM sensibilise les acteurs du Borgou à l’éthique et à la déontologie

  • 0
  • 251 views

«L’éthique et la déontologie à l’épreuve du numérique. » Telle est la thématique sur laquelle les professionnels des médias de Parakou ont été outillés le vendredi 15 septembre 2023 à la salle des fêtes de la mairie de Parakou. C’était en présence du représentant du préfet du Borgou, Sanni Bio Bayé, de la représentante du maire de Parakou, Alimatou Abdoulaye, du président de l’Observatoire de la Déontologie et de l’Ethique dans les Médias (ODEM), Ulrich Vital Ahotondji, des représentants de la Police républicaine, le commissaire central de Parakou, Léopold Egblékadja, et le commissaire du 2e arrondissement, Antoine Atchou, des journalistes et organisations de la société civile. Cette activité vise à outiller et attirer l’attention des journalistes du Borgou au respect des normes éthiques et déontologiques de la presse béninoise. Elles entrent dans le cadre de l’organisation de la première édition des Journées Éthiques et Déontologiques de la presse Béninoise (JED 2023).
Pour le président de l’observatoire, « l’éthique et la déontologie à l’épreuve du numérique, renseigne davantage sur l’urgence pour la presse béninoise de rester rigoureuse et de rester compétente dans le traitement des informations », laisse t-il entendre lors de son allocution. Le numérique aujourd’hui, ajoute le président, « ouvre un nouveau chapitre de ce qu’on pourrait appeler la pollution humaine sous toutes ces formes, pollution mentale, pollution intellectuelle, pollution morale. » Ainsi donc, recommande t-il, le journaliste doit en faire usage en restant attentif au code d’éthique et de déontologie, afin d’éviter la propagation de fausses informations.
Représentant le préfet du Borgou, Sanni Bio Bayé, a salué l’initiative de la nouvelle équipe de l’ODEM et a loué les efforts que déploient cette institution pour le respect du code d’éthique et de déontologie. « Je salue l’engagement de l’ODEM à responsabiliser davantage les journalistes dans leurs productions sur internet », se réjouit-il, avant de lancer officiellement les travaux de ces Journées Éthiques et Déontologiques de la presse béninoise 2023 dans le département du Borgou.
Pour la représentante du maire de Parakou, la neuvième mandature de l’ODEM leur offre l’opportunité de rappeler aux médias et aux acteurs qui les animent l’importance de leur rôle et surtout leur responsabilité sur Internet. « Ces journées éthiques et déontologiques de la presse béninoise, initiative heureuse de l’ODEM, vise à asseoir un véritable dialogue professionnel avec les acteurs des médias afin d’évaluer ensemble le défi que le numérique représente désormais pour la régulation des médias au Bénin » insiste t-elle.
Pour la circonstance, c’est le président de l’ODEM qui a conduit la communication qui a porté le thème sus-indiqué. Au termes des échanges, les participants se sont dit satisfaits d’avoir réalisé davantage combien c’est important de rester professionnel. L’Odem a saisi l’occasion pour doter les organes de presse présents de plusieurs documents qui leur permettront de mieux cerner les règles éthiques et déontologiques du métier afin de traiter les informations avec professionnalisme.

Jean-Luc EZIN

Projet ‘‘Championnes’’ au Bénin : De grandes avancées enregistrées dans les recommandations
Prev Post Projet ‘‘Championnes’’ au Bénin : De grandes avancées enregistrées dans les recommandations
Apprendre à apprendre
Next Post Apprendre à apprendre

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *