Programme « Ma fille, mon avenir » de L’ONG Educ’Action : Pour la promotion des droits des filles et femmes

  • 0
  • 66 views

«Promouvoir la scolarisation des filles et surtout les maintenir dans le système éducatif formel et/ou informel ». Tel est l’objectif du programme dénommé « Ma fille, Mon avenir » mis en œuvre par l’Organisation Non Gouvernementale (ONG) Educ’Action au Bénin. Il vise à offrir aux enfants filles, issues des milieux défavorisés et vivant dans des conditions d’extrême pauvreté, une opportunité pour renverser la tendance en leur faveur. C’est à travers plusieurs activités à savoir des sensibilisations, des renforcements de compétences de vie, des appuis divers, la prise en charge de certaines choses, la défense de leurs droits et l’assistance que les responsables de l’Ong contribuent non seulement à la valorisation, mais aussi à la prise en compte de cette couche. Par ce canal, ces filles pourront un tant soit peu se sentir heureuses et épanouies dans leur société. De plus, les filles dont les droits sont bafoués, sont prises en charge et soutenues pour que justice soit faite. Sur ce, elles reçoivent des appuis psychologiques et techniques pour se défendre.
Par le même programme, les filles exclues du système éducatif (éducation formelle et non formelle) pour cause surtout de grossesses précoces ou d’autres causes majeures, sont ramenées, soutenues et réintégrées, dans l’objectif qu’elles parviennent au moins à la fin du processus de l’éducation de base.
En outre, les grossesses en milieu scolaire étant un important défi pour le Bénin, l’ONG Educ’Action, à travers ses activités de sensibilisation, lutte, par tous les moyens contre ce phénomène. Cette lutte passe par l’éducation qu’elle considère comme une arme très puissante pour atteindre ses objectifs. Non seulement une éducation à la responsabilité pour faciliter aux filles victimes une insertion sociale et morale, mais aussi une connaissance plus approfondie sur leur santé sexuelle. Le Programme « Ma fille, Mon avenir » se déploie non seulement chaque jour dans le milieu scolaire, mais également dans les marchés, les ateliers ou autres lieux d’apprentissage. Aux cas spécifiques, des mentorats sont mis en place pour une prise en charge efficace.

Diversité et inclusion dans la société : Nécessité d’une éducation à la tolérance
Prev Post Diversité et inclusion dans la société : Nécessité d’une éducation à la tolérance
JIF 2024 à l’UAC : Les femmes informées de l’influence de la Covid-19
Next Post JIF 2024 à l’UAC : Les femmes informées de l’influence de la Covid-19

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *