Projet « Ressources éducatives » au Bénin : L’ALPB et l’APEL-Bénin unies autour du livre

  • 0
  • 93 views

« Nous avons animé cet atelier avec des temps très forts, à la fois de décentrage pour comprendre les problèmes de l’autre mais également de speed-dating [rencontres rapides, ndr] qui a énormément eu de succès. On offrait des cadres de rencontre par un face-à-face entre un éditeur et un libraire ». Ainsi parle Agnès Debiage. Formatrice et coach professionnelle, consultante, elle s’est exprimée lors de l’atelier/formation sur le renforcement de la structuration et les actions de la chaîne du livre. Tenu du lundi 21 mars au mercredi 23 mars 2022 à Event House, cet atelier s’inscrit dans le cadre du volet « Lire pour apprendre » du projet « Ressources éducatives » au Bénin. Financé par l’Agence Française de Développement (AFD), ce projet comporte trois (03) volets. Il est mis en œuvre par l’Institut Français du Bénin (IFB).
« Nous avons mobilisé toutes les librairies qui répondaient à nos critères. Et notre critère principal est de respecter la charte votée par l’Association Internationale des Libraires Francophones (AIFL), le deuxième critère est d’avoir une librairie digne du nom », fait savoir Prudentienne Gbaguidi, présidente de l’Association des Libraires Professionnels du Bénin (ALPB). Dans la perspective de renforcer leur collaboration, les acteurs conviés à cet atelier/formation se sont demandé comment mieux travailler ensemble ; renforcer la complémentarité de leurs métiers, imaginer et proposer des pistes pour aller plus loin.
Prenant la parole au nom de ses pairs, Dieudonné Gnammankou, président de l’Association Professionnelles des Editeurs de Livres du Bénin (APEL-Bénin) met le curseur sur quelques projets liés au livre. « Nous pensons mener des actions en vue de contribuer au renforcement de la surface financière, créer une boutique en ligne du livre, accompagner le lancement des livres des auteurs béninois, organiser la collecte des informations sur la production littéraire des béninois à l’extérieur », a-t-il annoncé. « J’ai eu un sentiment de satisfaction quand j’ai vu les premières résolutions émises par des éditeurs circuler sur un groupe WhatsApp que nous avions. Ce qui veut dire que quelque part, nous avons mis un premier pied dans l’action », dira Agnès Debiage, témoignant ainsi sa satisfaction.
Editions IdS ; éditions Plurielles ; Christon éditions ; Librairie Notre Dame ; Librairie Savoir d’Afrique sont, entre autres, les maisons d’éditions et Librairies qui étaient représentées lors de cet atelier/formation.

Lire aussi  Phase II 2023 du projet ‘‘Ressources Educatives’’ : Des avancées enregistrées après huit mois d’exécution

Enock GUIDJIME

Mise en place du métier de Technicien en revêtement bâtiment : Six documents curriculaires validés
Prev Post Mise en place du métier de Technicien en revêtement bâtiment : Six documents curriculaires validés
Guerres des mondes : les forces en présence !
Next Post Guerres des mondes : les forces en présence !

Laissez un commenntaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Vous n'avez pas le droit de copier ce contenu !