Promotion de la langue allemande à travers le programme Pasch : L’Ambassade de l’Allemagne offre un chèque de 2.000 euros aux lauréats germanisants

  • 0
  • 36 views

Peter Goldschagg, consul de l’Ambassade de l’Allemagne, a remis, dans la matinée du jeudi dernier, un chèque et des attestations aux récipiendaires du programme Pasch. Ils sont au nombre de trois bénéficiaires sortis de différentes promotions à être récompensés. Ceci, grâce à leur projet qui vise à promouvoir la langue allemande dans des écoles de Porto-Novo. C’était en présence de Laetitia Dagnonhouéton, assistante chargée des affaires culturelles et administratives, et de quelques journalistes.

2.000 euros. C’est la valeur du chèque accompagné des attestations de maîtrise de la langue allemande remis à un groupe de trois germanisants béninois (apprenants de la langue allemande). Ils sont lauréats d’un projet de concours dénommé ‘’Pasch’’ qui est un projet « Ecoles partenaires de l’avenir » ou « Ecoles Pasch ». Cette somme remise va servir à la réalisation des grandes activités mentionnées dans ledit projet. En fait, il s’agit d’une initiative lancée par le ministre allemand des affaires étrangères depuis 2008. Laquelle initiative ambitionne de mettre les jeunes germanisants en réseaux. Elle a, par ailleurs, pour objectif précis d’atteindre un réseau d’environ 1.800 apprenants d’ici 2020 afin que ces derniers apprennent et améliorent leur niveau dans l’apprentissage de la langue allemande. A l’occasion, Laetitia Dagnonhouéton, assistante chargée des affaires culturelles et administratives, a rappelé que les élèves ont participé à différents programmes dans différents pays comme l’Allemagne et l’Afrique du Sud. Pour sa riche expérience dans l’enseignement de la langue allemande au Bénin, le Lycée Béhanzin de Porto-Novo devient la seule école partenaire et le seul centre agréé et partenaire pour l’apprentissage de l’Allemand au Bénin, a-t-elle ensuite fait savoir. Par ailleurs, ce programme ne s’est pas étendu uniquement vers les élèves, mais il s’est intéressé également aux professeurs qui enseignent la langue allemande, a précisé l’assistance chargée des affaires culturelles et administratives. Ainsi, chaque année les professeurs bénéficiaires de ce programme vont en Allemagne pour une formation d’un mois financée et soutenue par le Pasch et l’Institut Goethe pour le renforcement de leurs capacités linguistiques dans l’enseignement de la langue allemande en vue de former en retour leurs apprenants. Mais pour bénéficier de ce projet, il faudra d’abord bien remplir des critères ici renseignés.

Critères de sélection au plan national …

Pour que les élèves soient retenus pour participer au programme Pasch, des critères sont définis. Philippe Gbédjinou, responsable Pasch alumuni-Bénin, parle ici des conditions à remplir pour postuler à la bourse : « La première condition est liée au niveau de la maîtrise de la langue allemande. Ensuite, l’âge. Ce qui veut dire que le postulant doit avoir moins de 18 ans. De plus, ceux qui postulent doivent être impérativement en classe de seconde et de première. Donc, les classes intermédiaires ne sont pas concernées. Enfin, l’élève produit un document sur un thème donné où il subira un entretien avec un représentant allemand pour jauger son niveau en expressions orale et écrite. La phase finale a lieu au Togo où les élèves vont concourir avec leurs camarades du Togo », a expliqué le responsable Pasch alumuni-Bénin. Il faut retenir que tous les lauréats qui ont été en Allemagne pour un séjour d’un mois se sont réunis pour former un groupe dénommé : « Pasch alumni-Bénin ». Pour concourir au plan international, il est demandé aux lauréats de mettre en place un groupe de deux apprenants ou quatre au moins pour l’élaboration d’un projet à soumettre à concurrence. Mais quel projet ont-ils alors soumis pour être retenus ?

Présentation du projet …

Le projet que Philippe Gbédjinou, Marcolin Méhou-loko et Daniel Sossou sortis respectivement de la promotion 2010, 2011 et 2014 ont proposé a retenu l’attention des membres de jury au plan mondial. Ce qui veut dire que parmi les cinquante (50) projets soumissionnés, six (06) sont retenus dont notamment celui des trois germanisants venus du Bénin. En effet, le projet porte sur trois grands aspects : le premier aborde la réunification des anciens lauréats Pasch. Le deuxième porte sur l’innovation et le dernier évoque l’aspect interculturel, ont-ils informé. Il est important de savoir que le projet a pour but de créer des clubs d’allemand dans les établissements où il n’en existe pas et de les renforcer par des activités culturelles et des cours de langue allemande. C’est pourquoi, aux dires des récipiendaires, six écoles pilotes phares sont retenues et vont bénéficier de cinq grandes activités issues dudit projet. Lesquelles activités concernent tout d’abord la projection de films de court métrage sur les thématiques tels que l’environnement et ses problèmes, la migration et l’intégration, le droit et la démocratie suivis de débats. Des ateliers de théâtres accompagnés de série de dessins et de peintures ; l’organisation de jeux concours portés sur la culture allemande dans les 6 écoles pilotes; une journée de conférence le 19 avril visant à réunir les lauréats et les élèves ; la mise en place d’un journal bilingue (Allemand-Français) pour la promotion de la langue allemande, viendront meubler cette série d’activités retenues à cet effet. Pour information, il s’agit d’un projet à court terme qui prend fin en Mai prochain. « Nous sommes ravis de travailler avec les jeunes, d’avoir des jeunes qui sont motivés. Pour nous, c’est très important de travailler avec la société civile, mais surtout avec les jeunes. Vous êtes l’exemple », a martelé le consul, Peter Goldschagg.

Hermann Maurice SAGBOHAN

Réussite de femme au Bénin : Dame Eugénie Faïzoun troque sa formation de comptable contre la pisciculture
Prev Post Réussite de femme au Bénin : Dame Eugénie Faïzoun troque sa formation de comptable contre la pisciculture
Visite du directeur général du PAM à l’EPP de Lakè : Abdou Dieng séduit par l’approche intégrée des cantines scolaires
Next Post Visite du directeur général du PAM à l’EPP de Lakè : Abdou Dieng séduit par l’approche intégrée des cantines scolaires

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *