Recherche et innovation à l’Université de Parakou : Les enseignants-chercheurs renforcent leurs capacités

  • 0
  • 64 views

«Bien que nous menions de nombreuses recherches fondamentales à l’Université de Parakou (UP), il est essentiel d’aller au-delà en faisant désormais des recherches appliquées. Il s’agit donc de sensibiliser les enseignants aux démarches permettant d’aboutir à la recherche appliquée ». C’est sur ces mots que le professeur Mohamed Nasser Baco, vice-recteur chargé de la Recherche universitaire à l’Université de Parakou (UP), a lancé les travaux de l’atelier de formation des enseignants-chercheurs de l’UP sur la thématique de la recherche et de l’innovation. L’atelier qui s’est déroulé, le vendredi 24 novembre 2023, dans la salle 22 de l’UP a eu pour thème : « La recherche orientée vers l’innovation ».
Il s’agissait pour les communicateurs invités pour la circonstance, de partager leurs expériences sur la recherche orientée vers l’innovation avec les participants. Premier à faire sa présentation, le professeur Rachidi Sidi Imorou, gynécologue et innovateur. Il a évoqué la Politique Nationale de la Recherche et de l’Innovation (PNRI), le rôle des universités dans la recherche fondamentale appliquée à l’innovation. A l’en croire, « on peut innover dans tous les domaines sans exception ». Pour joindre l’acte à la parole, il a présenté « Anoutoukit », l’une de ses innovations pour la détection automatique du cancer du col de l’utérus.
Le deuxième communicateur, le professeur Nourou Soulemane Yorou, quant à lui, s’est focalisé sur les résultats de ses travaux de recherche au sein du laboratoire MyTips. Dans sa présentation, il a expliqué comment la recherche fondamentale conduit à la recherche innovante. Il est ainsi parti des concepts de base en recherche et en innovation avant de traiter des processus d’innovation. S’appuyant principalement sur les résultats de ses travaux sur le champignon local, il a montré comment à partir des idées d’innovation et d’invention, on peut résoudre des problématiques restées longtemps irrésolues. Le professeur Nourou Souleymane Yorou n’a pas manqué de faire savoir qu’il n’est pas nécessaire d’attendre les financements de qui que ce soit, avant de se lancer dans la recherche, mais plutôt de se donner les moyens pour atteindre les résultats envisagés.

Jean-Luc EZIN

Employabilité et insertion professionnelle des étudiants : L’UNSTIM engrange de nouveaux partenariats
Prev Post Employabilité et insertion professionnelle des étudiants : L’UNSTIM engrange de nouveaux partenariats
Mise en œuvre de la SN-EFTP au Bénin : Gouvernement et PTF mettent la main à la pâte pour des réalisations concrètes
Next Post Mise en œuvre de la SN-EFTP au Bénin : Gouvernement et PTF mettent la main à la pâte pour des réalisations concrètes

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *