Réformes au Fonds d’Aide à la Culture : Ange N’koué reçoit une délégation de la plateforme Wanilo

  • 0
  • 24 views

La coordination de la plateforme Wanilo était au cabinet de Ange N’koué, ministre en charge du Tourisme et de la Culture, le vendredi 22 juillet 2016. A cette rencontre, l’autorité ministérielle a informé la délégation de la plateforme des réformes en cours pour une meilleure gouvernance du secteur des arts et de la culture au Benin.

«Identification et enregistrement des acteurs culturels afin de trouver un modèle fiable d’assurance pour les artistes, production et distribution pour investir plus dans l’industrie culturelle, renforcement des capacités, renforcement des réseaux d’acteurs par discipline et investissement dans les événements d’envergure nationale ». Ce sont les quatre principaux axes autour desquels vont s’articuler les réformes au Fonds d’Aide à la Culture et qui seront soumises bientôt à l’appréciation, à l’amendement et à l’adoption des acteurs culturels. Selon Ange N’koué, ministre du Tourisme et de la Culture, ces axes vont permettre désormais de réfléchir plus en termes d’industrie culturelle et non d’éparpiller les énergies et les ressources dans des projets et programmes qui ne respectent pas le besoin du secteur et qui manquent de plan concret de soutenabilité. Suivant les réformes en cours, informe l’autorité ministérielle de la culture, aucun projet ne peut bénéficier du soutien financier de l’Etat plus de trois fois successivement et les projets et programmes doivent désormais comporter un plan de pérennisation. Pour créer une vraie chaîne de valeur et assurer la mise en place effective d’industrie culturelle qui contribue au développement durable, Ange N’koué compte élargir le plan d’actions du ministère vers d’autres ministères à savoir les ministères de développement, des affaires étrangères, du commerce, de l’enseignement professionnel et des finances. « Un travail se fait pour toiletter le décret portant AOF du FAC et pour la conception du Manuel de procédure du FAC », confirme-il à la délégation de la plateforme Wanilo composée de Mariame Darra, Espéra Donouvossi, Giovanni Houansou, Isidore Dokpa et Henri Morgan. Remerciant le ministre pour son esprit d’ouverture, de partage afin qu’un travail profond soit fait au sein du ministère, la délégation de la plateforme Wanilo émet, toutefois, des réserves sur le système de mise en réseau des acteurs et l’approche des institutions de formation que prône le ministère. « Nous attendons le document des reformes pour mieux apprécier et contribuer à des reformes efficaces. Wanilo va se battre pour ne pas s’embarquer dans un réformisme aporétique mais avec la subtilité nécessaire qu’il faut », a fait savoir la coordination de la plateforme dans un compte-rendu. Aussi, a-t-elle invité les artistes et acteurs culturels à rester mobilisés et éveillés autour des réformes en cours.

Edouard KATCHIKPE

Brice Sinsin au sujet de l’invalidation de l’année à la FLASH : « Le recteur est impuissant face à une décision du conseil pédagogique »
Prev Post Brice Sinsin au sujet de l’invalidation de l’année à la FLASH : « Le recteur est impuissant face à une décision du conseil pédagogique »
Soirée élective de Miss Nana Benz : Bodiane Fassinou couronnée la plus belle femme ronde de l’année
Next Post Soirée élective de Miss Nana Benz : Bodiane Fassinou couronnée la plus belle femme ronde de l’année

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE