Relance imminente du mouvement estudiantin : Les organisations estudiantines annoncent la reprise des activités syndicales

  • 0
  • 36 views

Célébrer ce qu’elles considèrent comme une victoire sur le gouvernement de la Rupture et sonner la mobilisation des étudiants pour la relance de la lutte syndicale estudiantine. C’est l’objectif du meeting organisé le mercredi 5 avril 2017 à la Bourse du travail de Cotonou par les organisations estudiantines à savoir : l’Union Nationale des Scolaires et Etudiants du Bénin (UNSEB) et l’Union Nationale des Etudiants du Bénin (UNEB). Cette sortie médiatique du mouvement estudiantin intervient suite à la décision de la Cour Constitutionnelle qui a désapprouvé le décret du gouvernement de la Rupture interdisant les organisations estudiantines d’activités syndicales sur les campus jusqu’à nouvel ordre. Soutenus par les différentes centrales syndicales et confédérations syndicales qui ont rehaussé de leur présence cette rencontre, Prince Boris Aké, président de l’UNSEB et son homologue Lucien Nicolas Zinsou de l’UNEB ont donné l’alerte de la reprise imminente des activités des organisations estudiantines avec de nouvelles stratégies et techniques de lutte. A cet effet, une Assemblée Générale des étudiants est prévue pour se tenir bientôt à l’Université d’Abomey-Calavi. « Nous ne sommes pas ici par hasard. Les syndicats nous ont soutenus et il est donc normal que la victoire soit célébrée avec eux », a souligné Prince Boris Aké pour expliquer le choix de la Bourse du travail pour abriter la manifestation. A tour de rôle, Noël Chadaré, le secrétaire général de la Cosi-Bénin, Me Luc Togbadja, président de la Ligue des Droits de l’Homme et Constantin Amoussou, président du Gouvernement des Jeunes du Bénin ont promis être toujours aux côtés des étudiants pour la satisfaction de leurs revendications.

Edouard KATCHIKPE

Monique Gbaguidi, à propos du projet EPECS : « Dans les 160 écoles où nous intervenons, nous avons pu amener de l’eau »
Prev Post Monique Gbaguidi, à propos du projet EPECS : « Dans les 160 écoles où nous intervenons, nous avons pu amener de l’eau »
Hygiène corporelle des filles en milieu scolaire : Quand les menstruations étouffent dans l’œuf le rêve des apprenantes !
Next Post Hygiène corporelle des filles en milieu scolaire : Quand les menstruations étouffent dans l’œuf le rêve des apprenantes !

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *