Renforcement du niveau des apprenants à Porto-Novo : L’inspecteur Yves da Conceiçao fait don de 300 livres à la bibliothèque du CAEB

  • 0
  • 78 views

Fièvre de gaieté à la Bibliothèque du Conseil des Activités Educatives du Bénin (CAEB) qui bénéficie d’un important lot de documents scolaires. Il s’agit d’un don de 300 livres scolaires de l’inspecteur à la retraite Yves da Conceicao qui entend ainsi accompagner la dynamique en cours en matière de renforcement du niveau des apprenants béninois dans les disciplines éducatives, en l’occurrence les SVT. La cérémonie de don a eu lieu, le vendredi 26 mars 2021, à Porto-Novo en présence des responsables de la bibliothèque et d’une frange d’apprenants.

Tout a commencé par un « ban de moulin » pour s’achever par un « ban de cœur ». C’est le geste de reconnaissance fait à l’endroit de toute personne qui marque de façon positive les bibliophiles et le personnel de la Bibliothèque du Conseil des Activités Educatives du Bénin (CAEB). L’euphorie était manifeste en cette matinée du vendredi dans ce centre documentaire de la ville capitale aux trois noms : Hogbonou, Porto-Novo, Adjatchè. Le généreux donateur : Yves da Conceiçao, inspecteur de l’Enseignement secondaire à la retraite, de la spécialité Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) à la retraite et ancien Directeur Départemental des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle de l’Atlantique-Littoral. Acteur donc du système éducatif béninois, il gratifie la bibliothèque et ses usagers de 300 livres scolaires. Ce don pensé depuis deux (02) ans s’inscrit dans la volonté de soutenir l’amélioration du niveau des jeunes apprenants, surtout ceux de Porto-Novo. En réponse à cet acte de donation, la grande satisfaction des responsables du CAEB et du personnel de la bibliothèque dont les rayons sont, à nouveau, enrichis et garnis de nouveaux documents éducatifs.
De l’avis de Chantal Houéto, responsable de la bibliothèque, l’acte posé par l’inspecteur Yves da Conceiçao est plein de sens et restera gravé dans l’histoire de la Bibliothèque du CAEB. « C’est un inspecteur qui a beaucoup écrit dans son domaine, il a écrit beaucoup de livres pour vous les élèves du secondaire, il a formé beaucoup de cadres. Je tiens sincèrement à dire merci au professeur qui a décidé, pendant qu’il est temps, de faire don de ses écrits, manuels et livres à la bibliothèque du CAEB », a déclaré à son tour Paul Loko, directeur exécutif du CAEB.

Photo de famille du donateur avec les responsables du CAEB

Du sens, du rôle et de la nature des livres offerts

Alors que le numérique et les outils digitaux d’informations inondent le quotidien des apprenants, l’inspecteur Yves da Conceiçao reste convaincu que le livre demeure le lieu le plus sûr de la conservation des connaissances et du savoir. « On peut se déplacer avec le livre et l’exploiter à tout moment contrairement à la télévision et à la radio qui sont inaccessibles à des moments donnés », conseille-t-il. « Il y a des livres de 1958, des livres qui retracent l’évolution de la discipline. Comment cela se faisait auparavant et comment cela doit se faire aujourd’hui. C’est pour cela que vous retrouvez dans le lot, de nouveaux manuels édités par Laha Production », poursuit Yves da Conceiçao, levant ainsi un coin de voile sur la nature des documents offerts composés essentiellement de bouquins de SVT et de dictionnaires.
Aux apprenants venus nombreux assister à la cérémonie de remise officielle des livres, il les exhorte à accorder une place de choix à la lecture avant d’inviter ses collègues et bien d’autres généreux donateurs à s’inscrire dans sa logique.

Avis de quelques bénéficiaires

Anselme Hounhoui, élève en Seconde au CEG d’Aglogbè

« C’est vraiment impressionnant son geste, que Dieu le lui rende au centuple »

«Je voudrais remercier sincèrement notre bienfaiteur pour le soutien de ce matin. Cela va nous aider à mieux apprendre et à renforcer nos compétences dans les Sciences de la Vie et de la Terre. C’est vraiment impressionnant son geste, que Dieu le lui rende au centuple. Je profite donc de l’occasion pour exhorter d’autres personnes de bonne volonté à faire comme lui. Nous les élèves, futurs cadres de demain, en avons vraiment besoin pour notre formation. »

Cécile Quenum, étudiante en année de Licence à UPI-ONM de Porto-Novo

« Il aime la jeunesse et est soucieux de son
avenir »

«J’ai aimé le geste de notre donateur à l’endroit de la bibliothèque du CAEB. Faire un don aussi important de livres, ce n’est pas donné à tout le monde. Il aime la jeunesse et est soucieux de son avenir. C’est ce que je retiens de la cérémonie de ce matin. Je sais que nombreux sont ceux qui ont des livres à la maison qui ne servent plus à grand-chose. Ils peuvent faire la même chose que notre donateur en mettant à notre disposition des ouvrages pour lecture. »

Rocard Ountekpo, manager de AVENOB Groupe, à propos de l’UAC Startup Valley
Prev Post Rocard Ountekpo, manager de AVENOB Groupe, à propos de l’UAC Startup Valley
Univers médiatique béninois : Le magazine ‘‘Educ’Action Mag’’ disponible dans les kiosques
Next Post Univers médiatique béninois : Le magazine ‘‘Educ’Action Mag’’ disponible dans les kiosques

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *