Rentrée académique solennelle des universités à Kétou : L’UAK amorce la révolution verte

  • 0
  • 66 views

L’Université d’Agriculture de Kétou (UAK) est le pôle choisi par le Ministre d’Etat Chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique pour lancer solennellement la rentrée académique 2013- 2014 dans les universités nationales du Bénin. La première Université thématique du Bénin a effectué sa rentrée académique ce vendredi 25 octobre 2013 dans une ambiance assez festive empreinte de convivialité et de perspectives rassurantes.

La jeune Université d’Agriculture de Kétou dont la première pierre a été posée en février dernier a ouvert effectivement ses portes depuis ce vendredi 25 octobre 2013 à la faveur de la cérémonie officielle de lancement de la rentrée solennelle académique 2013-2014 dans les universités du Bénin. Un lancement qui consacre l’effectivité des activités académiques dans cette jeune université thématique pour compter de cette année. C’est dire que la ville historique de kétou a retenu l’attention de tout le Benin pendant ces heures historiques qui seront gravées dans la mémoire des béninois et du monde intellectuel de la sous- région. Le nouveau pôle d’excellence et d’attraction et temple du savoir a ouvert ses portes à la jeune génération qui a soif du savoir et n’aspire qu’à, une formation de qualité. Les membres du gouvernement, les grandes sommités des universités nationales du Benin, les enseignants de tous ordres, le personnel administratif, technique et de soutien des universités, les autorités politico-administratives et les élus locaux de l’Ouémé et du Plateau. Un lancement qui a également connu une forte mobilisation de la population de Kétou. En effet, cette université d’agriculture répond à une exigence du temps et la vision imprimée à celle-ci, une vision de développement et de la croissance agricole au Benin. Pour devenir un Etat émergent et prospère, le Bénin ne peut que compter sur ses ressources agricoles. Et le développement du secteur agricole passe par la formation d’un capital humain outillé pour utiliser conséquemment les potentialités agricoles énormes dont dispose le pays. François Adébayo Abiola, la première autorité de ce département s’emploie déjà à la professionnalisation des universités afin de développer le gout de l’entreprenariat et résoudre l’équation formation- emploi.
L’Arabie saoudite, principal partenaire de l’initiative
Ce vendredi a marqué une étape importante dans la vie de l’UAK qui a commencé sa route pour la formation de nouveaux cadres dans le domaine de l’agriculture au Bénin. Il aura fallu du chemin pour en arriver à l’ouverture de cette université. La population de cette localité a consenti de considérables sacrifices pour accueillir ce pole intellectuel. En effet elle a mis à la disposition de l’Etat béninois un domaine de 20ha à ketou, 365 ha à Idigny et 20ha à Sakété pour abriter les structures de l’Université d’Agriculture. La concrétisation de la volonté gouvernementale de création de cette université s’est traduite par l’ouverture du Centre Universitaire de Kétou, et depuis mai 2011 par l’autorisation par l’Assemblée Nationale de l’accord de crédit signé par le Gouvernement du Bénin et le Royaume d’Arabie Saoudite en mai 2011 ouvrant la voie aux divers travaux de structuration physique, administrative et académique de l’Université d’Agriculture de Kétou.

Romuald D. LOGBO

Activités académiques à l’Uac : L’Enam lance officiellement sa rentrée
Prev Post Activités académiques à l’Uac : L’Enam lance officiellement sa rentrée
4ème concours de posters scientifiques francophones : 12 lauréats reçoivent leur prix
Next Post 4ème concours de posters scientifiques francophones : 12 lauréats reçoivent leur prix

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *