Revue conjointe de l’éducation : Les acteurs du système évaluent les lacunes et les défis

  • 0
  • 73 views

«C’est l’occasion de rêver faire le point de la mise en œuvre des recommandations en termes du point d’exécution physique et financière des budgets du secteur ; de l’évolution des indicateurs de performance ; du point de la mise en œuvre des budgets de l’année en cours au 30 juin ; de l’évolution du Cadre de Dépense à Moyen Terme (CDMT) ». C’est par ces mots que Salimane Karimou, chef de file des ministres en charge de l’éducation, a procédé à l’ouverture de la cérémonie de revue conjointe du secteur de l’éducation le jeudi 7 septembre 2023 à Cotonou. Cette rencontre a mobilisé les cadres à divers niveaux et les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) du secteur de l’éducation. « La présente rencontre se tient en respect des dispositions mises en place pour assurer le suivi-évaluation des performances du secteur de l’éducation », a affirmé Wilfrid Guézodjè, secrétaire technique permanent du Plan Décennal de Développement du Secteur de l’Education (PDDSE). Il n’a pas manqué d’inviter la pléthore des acteurs de l’éducation à mettre du sien pour aider le Secrétariat Technique Permanent du PDDSE à atteindre les résultats escomptés au terme de la revue.
« Cette rencontre revêt un caractère important car elle permet d’évaluer conjointement les progrès réalisés, d’identifier les défis et de renouveler notre engagement pour une éducation de qualité pour tous d’ici l’an 2030 en lien avec l’Objectif de Développement Durable 4 », dira Aliou Ouattara, chef de file des PTF avant de rappeler que l’éducation est le pilier fondamental sur lequel reposent le développement durable et l’épanouissement de nos sociétés.
Analyse des indicateurs par sous-secteur ; présentation du Cadre Commun d’Appréciation des performances du secteur sont d’autres éléments de la note de performance sectorielle sur lesquels vont se prononcer les acteurs du système éducatif présents. La rencontre a pris fin le vendredi 8 septembre 2023.

Enock GUIDJIME

Pour une éducation à la paix dans l’enseignement maternel : La DEM met à contribution les jeux locaux
Prev Post Pour une éducation à la paix dans l’enseignement maternel : La DEM met à contribution les jeux locaux
Le pouvoir de l’argent ou l’argent du pouvoir !
Next Post Le pouvoir de l’argent ou l’argent du pouvoir !

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *