Revue de presse du 19 octobre 2023

  • 0
  • 73 views

Amis et fidèles internautes de la revue de presse éducative, bonjour !

 

Le rétropédalage de Alphonsine Gansa, directrice départementale des Enseignements maternel et primaire du Littoral sur la décision relative à la dictée matinale dans les classes de CM1 et de CM2 des écoles primaires publiques et privées du Littoral a fait les choux gras de l’actualité éducative cette semaine. « Cotonou : la décision sur la dictée matinale dans les écoles primaires rapportées », fait savoir le site d’information Banouto. « Revirement de situation à Cotonou : la dictée matinale obligatoire abrogée dans les écoles du Littoral », constate, par contre, le site d’information lametéo.info.

Le quotidien d’information Le Chasseur Infos titre, à son tour, en sa manchette du jeudi dernier : « Ecoles primaires publiques et privées : La DDEMP/Littoral déchire sa note sur la dictée matinale ». Toujours au primaire, il convient d’aborder la question de la rétention des apprenants à l’école à travers le PNASI, le Programme Alimentaire Scolaire Intégré.  « Programme alimentaire scolaire intégré : Le PAM pour une alimentation nutritive des écoliers », titre au rez de chaussée de la Une du mercredi dernier le quotidien La Guérite.

Quittons le sous-secteur des enseignements maternel et primaire pour celui de l’enseignement secondaire. L’approche enseignement-apprentissage-évaluation des Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) connaît des difficultés considérables. Educ’Action, dans une enquête réalisée et publiée dans sa parution de cette semaine titre en manchette : « Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) : Une matière passionnante dispensée avec difficultés ». Selon le spécialiste des questions éducatives, des apprenants ont des difficultés à analyser des documents, d’une part. D’autre part, les cours essentiellement théoriques, limitent les apprenants.

Lire aussi  Atelier du PAM au profit des professionnels des médias du Bénin : Informer et former sur le PNASI et autres initiatives

Parlant d’apprenants et toujours dans le Secondaire, les comportements qu’ils doivent adopter pour la discipline au sein des Collèges d’Enseignement Général occupe une place de choix dans la parution de cette semaine. On lit à la page 3 : « Règlement intérieur dans les CEG : Les règles de bonne conduite requises ».

Allons dans le sous-secteur de l’enseignement supérieur, en particulier à l’Université d’Abomey-Calavi pour nous intéresser aux tenues vestimentaires des étudiants et étudiantes. Malgré les normes prescrites par les règlements des Unités de Formation et de Recherche, il est constaté la déviance des habillements dans le rang des étudiants au cours de la rentrée académique 2023-2024. « Port des tenues vestimentaires à l’UAC : le recteur appelle à l’observance des prescriptions », indique le quotidien L’évènement précis.

D’un campus universitaire à un autre, cette fois-ci, c’est hors du territoire national. Au Mali, au campus universitaire de Bamako, 17 étudiants ont vu leur cursus universitaire écourter en raison de la détention d’armes à feu. « Campus universitaire de Bamako : 17 étudiants exclus pour détention d’armes à feu », titre en manchette dans sa livraison du lundi dernier le quotidien Mali24.

 

C’est ici que prend fin votre revue de presse. Merci de votre fidélité et à bientôt !

 

Enock GUIDJIME

Journal parlé du 20/10/2023
Prev Post Journal parlé du 20/10/2023
Revue de presse du 12 octobre 2023
Next Post Revue de presse du 12 octobre 2023

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *