Sévérin Danha, coach des guépards du CEG Ste Rita : « Le secret, c’est le travail absolu et après, Dieu bénit »

  • 0
  • 408 views

Les guépards du Collège d’Enseignement Général Ste Rita n’ont plus rien à prouver en matière de football. Leurs deux participations au championnat national scolaire de football du Bénin se sont soldées par deux sacres. Mieux, leur récente participation à la coupe du monde scolaire, Maroc 2023 a fait tache d’huile. Avec Sévérin Danha, coach des guépards du CEG Ste Rita, nous allons aborder le secret de ses poulains et leurs perspectives. Bonne lecture !

Educ’Action : Depuis plus d’un an, le CEG Ste Rita est sur la toile du monde grâce à votre management footballistique. D’abord, quel est le sentiment qui vous anime aujourd’hui ?

Coach Sévérin Rhino Danha :
J’ai un sentiment de reconnaissance et de fierté. Un sentiment de reconnaissance à Dieu pour toutes ses bénédictions, ses grâces et ses faveurs qu’il nous faits de pouvoir atteindre ce niveau, de pouvoir écrire non seulement l’histoire de ce collège sur le plan national, mais aussi sur le plan international. Je suis fier de ses enfants qui, à chaque fois qu’ils ont la possibilité, démontrent de quoi ils sont capables. Je suis fier de ce staff, de tous ses dirigeants, qui, d’une manière ou d’une autre, ont apporté leur pierre à l’édifice tant sur le plan national que sur le plan international.

A la faveur de la récente coupe du monde, Maroc 2023, les guépards du CEG Ste ont fait sensation. Mieux, le Championnat scolaire national a enregistré à nouveau le CEG Ste Rita comme gagnant dans la discipline du football. Quel est votre secret ?

Je ne pourrai pas parler de secret parce qu’aujourd’hui, tout s’apprend. Tout se travaille. Le secret d’abord, c’est le travail absolu, la confiance en soi-même et après Dieu bénit. Mais il y a la discipline derrière, il y a beaucoup de travail, d’organisation. Ce n’est que par le travail et la prise de conscience à tous les niveaux.

Nous sommes tentés de dire que les élèves qui défendent les couleurs du CEG Ste Rita du côté du football au détriment des études. Confirmez-vous la chose ?

Je ne confirmerai pas que les élèves aujourd’hui du CEG Ste Rita se focalisent beaucoup plus sur le football que les études. Ce sont des enfants qui ont un très bon niveau déjà à l’école. Le football et les études vont un peu de pair. Le football, c’est une question d’intelligence, de savoir-faire. C’est vrai qu’on s’entraîne, on prépare le corps à répondre à un dispositif qu’on met en place. Mais tout se passe dans la tête. Aujourd’hui, les études partent de la connaissance. Pour moi, le sport et les études vont de pair. Un jeune qui est champion dans le football, il n’a même pas assez de temps pour réfléchir. Il doit réagir à une façon rapide, poser l’acte qu’il faut, mener l’action qu’il faut. Ça nécessite beaucoup de concentration, de présence et c’est aussi dans les études.

Est-ce à dire que ces élèves sélectionnés sont-ils appelés à devenir des footballeurs ?

Je dirai qu’ils ont de la possibilité, ils ont le talent. Ils ont la qualité qu’il faut pour pouvoir bien jouer et devenir des footballeurs professionnels. Mais le chemin est encore très loin. La carrière des footballeurs est parsemé de beaucoup de choses. Ce sont des essaies, c’est l’excellence. Ce sont des difficultés, ce sont des échecs. Donc le joueur doit être déjà préparé à tous les niveaux pour pouvoir atteindre ses objectifs. Aujourd’hui, ils ont de la qualité, ils ont le talent pour pouvoir exceller mais ça ne suffit pas. Il reste encore beaucoup de discipline, il reste beaucoup d’organisation, il reste encore beaucoup de travail. Donc je dirai qu’ils ont les qualités, ils ont le talent mais le chemin est encore long.

Le CEG Ste Rita est qualifié pour la coupe du monde scolaire, Chine 2024. A quoi peut-on s’attendre ?

C’est vrai que nous avons le ticket pour la prochaine coupe du monde scolaire en Chine en mai. Nous avons donc choisi 09 mois pour préparer cette compétition. Plus nous allons mener des pas vers la date de compétition, je pourrai vous dire à quoi nous pouvons nous attendre. Mais la base déjà, c’est qu’il faut comprendre que les enfants de cet âge, c’est plus de prendre plaisir, se donner au maximum pour le plaisir, pour donner de la joie au cœur à tous ceux qui nous supportent, nous accompagnent derrière et pour ne pas avoir des regrets à la fin. Donc mon objectif, c’est de permettre à ces jeunes de s’exprimer.

Pensez-vous qu’avec la performance des guépards du CEG Ste Rita, on peut remporter cette coupe ?

Dans la vie rien n’est impossible. Nous avons pris part à la coupe du monde passé au Maroc où il y a eu plus de 20 milles Nations. Le Bénin faisait partie des petits poussins, mais dans notre poule, personne ne pouvait imaginer qu’on allait sortir premier de notre poule et nous qualifier pour le quart de finale. C’est pour dire que rien n’est impossible à celui qui croit en soi au travail. Je ne peux pas dire qu’on ne peut pas gagner la coupe du monde prochaine, mais nous sommes là surtout pour prendre plaisir pour ne pas rentrer avec des regrets. Donc le plaisir dans le sérieux, nous le ferons aussi longtemps que nous pourrons et nous verrons ce que ça va donner.

Quel est votre mot de la fin ?

Je dire merci au Tout-Puissant pour tout ce qu’il fait pour cette génération. Je remercie aussi le gouvernement à travers le ministre des sports. Nous avons aujourd’hui lors du championnat des jeunes bien organisés au niveau du championnat scolaire. Dans ce championnat, il y a toutes les disciplines. Je tiens aussi à remercier Bouraïma, le directeur des fonds, l’OBSSU et la Fédération Béninoise du Football sans oublier le peuple Béninois. Je ne vais oublier les médias qui donnent de la visibilité à ce que nous faisons.

Propos recueillis par Enock GUIDJIME

Festival des Meilleurs Instrumentistes d’Afrique : 3 500 festivaliers attendus à la 8e édition
Prev Post Festival des Meilleurs Instrumentistes d’Afrique : 3 500 festivaliers attendus à la 8e édition
La naissance de Brise-Montagne
Next Post La naissance de Brise-Montagne

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *