Sous-secteur des enseignements maternel et primaire : Les enseignants grévistes à nouveau dans les classes depuis hier

  • 0
  • 25 views

Après quelques semaines de suspension des activités pédagogiques suite à la décision de Salimane Karimou, Ministre des Enseignements Maternel et Primaire de faire recours aux services des inspecteurs retraités pour servir dans les Ecoles Primaires Publiques, le calme est désormais revenu dans le rang des enseignants grévistes. Cette reprise s’explique par la dernière négociation de l’autorité ministérielle avec les syndicalistes le mercredi 1er février passé, qui a acquiescé certaines des revendications des enseignants. Educ’Action a fait le tour de certaines Ecoles Primaires Publiques pour constater la reprise des cours.

Du tour de terrain effectué dans la soirée du lundi 6 février 2017, l’équipe de reportage du journal Educ’Action a constaté la reprise effective des cours dans plusieurs Ecoles Primaires Publiques de Cotonou. A 15h 00 au Complexe Scolaire Public de Jéricho, les écoliers étaient tous en classe en train de suivre minutieusement les explications de leur enseignant sur le cours de cet après-midi. Cette école restée déserte pendant plusieurs semaines se retrouvent désormais remplir d’apprenants. « Comme vous le constatez, les cours ont repris après les différentes négociations avec l’autorité ministérielle qui a accepté nos revendications primordiales », renseigne un enseignant de l’école pour exprimer sa joie de reprendre les activités pédagogiques. Abdel Aziz Adandé, secrétaire général de la section Littoral du Syndicat National des Enseignants Contractuels du Bénin (Synecob), rencontré dans la cour de l’école renchérit en ces termes : « Les cours ont repris parce qu’à la dernière négociation du mercredi 1er février, le Ministre a accédé aux points essentiels de ce que nous avions demandé. Maintenant, nous nous sommes mis au travail avec un regard sur les promesses faites par l’autorité ». Parlant de promesse, le syndicaliste rappelle que le ministre Salimane Karimou a promis organiser un concours des inspecteurs pour pallier le problème d’insuffisance d’inspecteurs au lieu de faire venir chaque fois des inspecteurs retraités. Notons que dans les Complexes Scolaires Ladji et Djidjè, le constat de la reprise des cours est le même.

Enock GUIDJIME

Recrutement d’enseignants ACE dans le primaire et le secondaire : Des détenteurs de faux diplômes épinglés
Prev Post Recrutement d’enseignants ACE dans le primaire et le secondaire : Des détenteurs de faux diplômes épinglés
Attributions et organisation des universités thématiques : Deux projets de décrets adoptés pour le fonctionnement de l’UNSTIM et l’UNA
Next Post Attributions et organisation des universités thématiques : Deux projets de décrets adoptés pour le fonctionnement de l’UNSTIM et l’UNA

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *