Spectacle de la troupe artistique de Gansu : L’art et la culture antiques de la Chine dévoilés aux Béninois

  • 0
  • 30 views

Invitée dans le cadre de la huitième édition du festival de la fête du nouvel an chinois au Bénin, la troupe artistique de la Province de Gansu a donné un spectacle VIP au Palais des Congrès de Cotonou. C’était le samedi 21 janvier 2017 en présence de Ange N’koué, ministre en charge du tourisme et de la culture.

«Toula », la nouvelle production artistique de la compagnie du ballet « Les Supers Anges Houindonaboua » sera en tournée mondiale à partir de juin prochain. Mise en scène par Adolphe Koffi Alladé, ce spectacle d’une heure et quart qui valorise l’art divinatoire traditionnel « Fâ », a été présenté en ouverture du spectacle VIP de la célébration de la fête du printemps chinois au Bénin. Cette troisième activité inscrite dans la programmation de la huitième édition du festival Happy Chinese New Year s’est tenue au Palais des Congrès de Cotonou. A l’occasion, la troupe artistique chinoise de la province de Gansu a émerveillé le public métissé de béninois et de chinois présent à cette soirée culturelle. La musique religieuse bouddhiste, l’opéra de Chine, la musique classique et les différentes danses de l’empire du milieu ont été passés en revue en deux heures de spectacle par la troupe chinoise de Gansu. Un spectacle qui intègre l’art et la culture antiques à la Chine artistique moderne. Organisé dans la vision du renforcement des liens culturels entre la Chine et le Bénin, souligne Jun Wei, directeur du Centre Culturel Chinois, ce spectacle est une occasion de partage des valeurs artistiques et culturelles entre les deux nations en vue de maintenir les liens de coopération pour ainsi contribuer au développement. Après l’étape de Cotonou, la troupe artistique chinoise de Gansu a livré le même spectacle dans la ville aux trois noms Porto-Novo, Adjatchè, Hogbonou le dimanche 22 janvier sur l’esplanade extérieure de l’Assemblée Nationale. Son dernier spectacle est prévu pour ce jour mardi 24 janvier à l’Espace Adjadi à Tori.

Edouard KATCHIKPE

2ième revue sectorielle du secteur de l’éducation : Les premières conclusions de la note sectorielle examinées
Prev Post 2ième revue sectorielle du secteur de l’éducation : Les premières conclusions de la note sectorielle examinées
Stéfano Amèkoudi, Directeur CNFC, parlant des technologies éducatives : « Malgré les mérites des autorités qui y travaillent, la situation est encore précaire »
Next Post Stéfano Amèkoudi, Directeur CNFC, parlant des technologies éducatives : « Malgré les mérites des autorités qui y travaillent, la situation est encore précaire »

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *