Valorisation des potentialités touristiques du septentrion : L’UNESCO valide l’extension du site de Koutammakou dans l’Atacora

  • 0
  • 55 views

L’offre touristique de la partie septentrionale du Bénin vient de recevoir un coup de pouce avec l’approbation de l’extension du site de Koutammakou sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette demande d’extension de l’inscription du Koutammakou formulée par l’autorité ministérielle en charge de la culture au Bénin a reçu une réponse favorable lors de la 45e Session de l’UNESCO élargie du Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO qui se déroule du 10 au 25 septembre 2023 en Arabie Saoudite. Avec une architecture traditionnelle inspirée des Tatas Somba, le site de Koutammakou, dans le département de l’Atacora, s’étend sur une superficie de 271 826 Ha dont 240 658 Ha du côté béninois. C’est un patrimoine culturel qui regorge de potentialités et de pratiques socioculturelles identitaires du Bénin. La labellisation du Koutammakou apporte un coup d’accélération au développement du pôle touristique de la partie septentrionale du Bénin pour sa valorisation, promotion et préservation.
Pour Jean-Michel Abimbola, ministre du tourisme, de la culture et des arts, l’approbation de cette extension à la 45e session du Centre du patrimoine mondial vient confirmer la Valeur Universelle Exceptionnelle de ce bel espace culturel, faisant du Koutammakou béninois, une véritable destination touristique. En respect des exigences de l’UNESCO sur la gestion d’un bien du patrimoine mondial, l’autorité ministérielle s’est rendue sur le site du Koutammakou. L’objectif de cette descente sur le terrain est de procéder à la mise en place du Comité de gestion du Koutammakou. Installé pour un mandat de 4 ans, ce comité de gestion a pour mission de mettre en œuvre le plan de gestion et de conservation de ce patrimoine.

Edouard KATCHIKPE

Entretien avec Sessi Tonoukouin, coordonnateur général du festival MIA : « Notre pari est d’amener, les hommes de l’ombre, à la lumière »
Prev Post Entretien avec Sessi Tonoukouin, coordonnateur général du festival MIA : « Notre pari est d’amener, les hommes de l’ombre, à la lumière »
Comité de sélection des films du FIFF-Cotonou 2024 désigné : C’est parti pour le choix des films de la compétition officielle
Next Post Comité de sélection des films du FIFF-Cotonou 2024 désigné : C’est parti pour le choix des films de la compétition officielle

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *