Visite d’échanges du ministre Lucien Kokou aux acteurs de l’Alphabétisation : Les opérateurs privés du RENOPAL dotés de fonds documentaires

  • 0
  • 44 views

Les opérateurs privés du secteur de l’alphabétisation, réunis au sein du Réseau National des Opérateurs Privés en Alphabétisation (RENOPAL), ont reçu la visite du ministre de tutelle Lucien Kokou, le 23 Août 2016. A l’occasion d’une visite d’échanges avec les acteurs au siège de l’institution, l’autorité ministérielle a doté le RENOPAL composé d’une vingtaine d’ONGs, de fonds documentaires et de recueils de textes réglementaires.

«Des manuels de correspondance administrative et des recueils de contes en langues nationales et post-alphabétisation ; des recueils de proverbes et de textes sur les droits juridiques de la femme en langues nationales de post-alphabétisation ; des documents de stratégies de développement de l’environnement et des recueils de textes sur la règlementation du secteur de l’alphabétisation et du développement de l’environnement lettrés en langues nationales ». C’est le contenu du fonds documentaire en environnement lettré et de recueils de textes réglementaires sur le sous-secteur de l’alphabétisation et de l’éducation des adultes transmis aux opérateurs privés de l’alphabétisation pour une bonne gouvernance dans ce sous-secteur. En visite d’échanges avec les acteurs du Réseau National des Opérateurs Privés en Alphabétisation (RENOPAL), Lucien Kokou, le ministre en charge de l’Enseignement Secondaire, de la Formation Technique et Professionnelle a doté les ONGs de ces précieux outils de travail, fruit du partenariat entre le Bénin et la Coopération Suisse. Par ce geste, l’autorité de tutelle illustre l’engagement du gouvernement à relancer le sous-secteur de l’alphabétisation, à renforcer l’axe du partenariat avec les PTF et les opérateurs privés, à accompagner l’accès aux intrants pédagogiques et la réglementation dans l’alphabétisation. Pour aller vers un développement durable, estime Lucien Kokou, l’alphabétisation est un secteur clé qui va permettre aux jeunes, qui, pour une raison ou une autre, ont déserté l’école à un moment donné, de pouvoir se rattraper. Notre système éducatif dans son évolution aujourd’hui, constate-il, est confronté à certains problèmes et il faut pouvoir arrimer l’éducation non formelle à l’éducation formelle. « Le gouvernement de Patrice Talon va donner le signal à travers le budget qui est en cours d’élaboration et l’arbitrage budgétaire a déjà commencé. Je pense que nous allons vers cet effort que les gens nous demandent pour que le secteur soit plus visible », a rassuré le ministre pour montrer l’engagement du gouvernement à œuvrer pour le développement du sous-secteur de l’Alphabétisation.

Edouard KATCHIKPE

Analyse de la situation des apprenants et orientation de bacheliers : Psycho-Educ-Africa lance son projet « Intelligence Educative »
Prev Post Analyse de la situation des apprenants et orientation de bacheliers : Psycho-Educ-Africa lance son projet « Intelligence Educative »
Sous-secteur des Enseignements Maternel et Primaire : 342 candidats à l’assaut du CEAP et du CAP dans le Littoral
Next Post Sous-secteur des Enseignements Maternel et Primaire : 342 candidats à l’assaut du CEAP et du CAP dans le Littoral

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *